La dernière grande idée du gouvernement : Le débat sur l’Islam !

Mes chers amis, vous aurez sans doute remarqué que mes interventions sont devenues de plus en plus rares ces derniers mois. En vérité, je me suis retiré du monde pour méditer comme une sorte de brahmane forestier, au milieu des petits animaux auxquels je distille mes enseignements. (C’est moi qui ai appris aux chats à attraper les pigeons et à manger les araignées). Bref, je vis comme une sorte de gourou ou de Dominique Strauss-Khan dont les moindres paroles sont recueillies et méditées avec attention. Depuis quelques jours, je sens bien des milliers de petits yeux tendus vers moi pour surveiller mes commentaires sur la dernière grande initiative du gouvernement : J’ai nommé le débat sur l’Islam.

Vous allez me dire : « Ah ! Quelle délicieuse initiative ce débat sur l’Islam en ces temps de xénophobie rampante et de crise identitaire. » « Le débat sur l’immigration a été une grande réussite. À quand le débat sur le rétablissement de la peine de mort ? » Oui, je suis désolé, si j’en juge par les derniers commentaires laissés sur mon blog, mon lectorat est de plus en plus con…

Et bien mes chers amis, vous avez entièrement raison. Cette initiative du gouvernement est un chef d’œuvre d’intelligence. Je dirais même plus, elle est digne du siècle des Lumières. Pas les Lumières de Voltaire et Diderot, dont la bougie moribonde va bientôt s’éteindre dans une flaque de suie. Je parle des nouvelles Lumières de ce siècle doré : Une génération de penseurs et de politiques au service d’une révolution morale. Ne sentez-vous pas un frémissement intellectuel porté par Éric Zemmour et Brice Hortefeux, qui n’ont plus peur de dire tout haut ce que Marine le Pen pensait tout bas. Grâce à eux, les gens n’ont plus peur de dire que les Arabes sont tous des voleurs, que les Noirs sont feignants et que les Musulmans sont dangereux. Le climat n’a jamais été aussi bon. Le débat qui s’annonce devrait permettre à notre glorieuse nation d’élever la pensée humaine vers des sommets jamais atteints. Par ailleurs, quand on met ensemble des penseurs du calibre de Jean-François Coppé, Frédéric Lefebvre, Claude Guéant et Patrick Balkany, il ne fait aucun doute qu’on s’achemine vers des conclusions mémorables. Le monde entier attend avec impatience les conclusions de ce débat.

Vous allez encore me dire : « Cela ne risque-t-il pas de faire le jeu du Front National ? Marine le Pen est certes quelqu’un de très bien, mais elle n’a pas l’expérience de son père. Elle n’a jamais pratiqué la torture. » Mes chers amis, une nouvelle fois, je m’en remets à votre clairvoyance. Même si le Front National est en passe de devenir le premier parti politique, nous devons continuer de soutenir le gouvernement actuel. Pour une raison simple : Ce sont maintenant des professionnels ! Entre les dérapages verbaux, le populisme, la stigmatisation des Gitans, la politique des quotas et le ministère de l’immigration et de l’identité nationale, le gouvernement Sarkozy a plus fait pour les idées du FN en quatre ans que Jean-Marie le Pen dans toute sa vie.

Quand à moi, je vais regarder de loin, comme un héron qui observe les vautours se rassembler autour d’un bout de viande faisandé, tandis que les hyènes trottinent vers ce festin…

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur jeudi 3 mars 2011.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :