Les merveilles de Montargis.

Mes chers amis, tout au long de mon existence, je me suis toujours efforcé d’être juste et bienveillant envers mon prochain… même quand mon prochain porte un nom ridicule, qu’il est Breton et qu’il a un poster de Starsky et Hutch dans sa cuisine. Or, dernièrement, je crains d’avoir été injuste et méchant avec la charmante ville de Montargis et ses habitants.

Il y a trois jours, une jeune femme qui désirait visiter la région me demanda où se trouvait la ville. Je lui répondis qu’elle se situait dans le Gâtinais mais que personne n’allait jamais dans ces contrées, en dehors des gens de Montargis bien sûr. Emporté dans mon élan, j’ajoutais qu’il n’y avait rien à faire là-bas, sinon attraper la malaria… Pure bassesse, méchanceté gratuite. Le jour où Internet arrivera dans le Loiret, les gens pourraient se sentir blessés et insultés par mes propos. C’est pourquoi j’ai décidé de publier dès aujourd’hui un panégyrique à la gloire de Montargis. J’espère que nos amis seront sensibles à cet acte de pénitence et que je ne finirais pas cloué sur une palissade si je tombe en panne d’essence en traversant la région… 🙄

Montargis, resplendissante cité alanguie sur les bords du Loing et du canal de Briare, est surnommée « la Venise du Gâtinais ». Cette appellation ne suffit pas à rendre hommage à la beauté de la ville. En effet, on devrait plutôt appeler Venise « la Montargis de l’Adriatique. »

La commune s’étend sur 4.46 km² qui sont extrêmement jolis. Les kilomètres carrés du Gâtinais sont réputés pour être les plus jolis de la région et probablement d’Europe. Grâce au savoir-faire des géomètres et des artisans cartographes, ils sont même un peu plus carrés qu’ailleurs. Chaque année, des millions de touristes viennent dans le Gâtinais afin de contempler ce jardin béni des dieux : forêts, rivières, marécages et landes insalubres au-dessus desquels les rayons matinaux jouent avec la rosée.

De nombreuses personnalités de premier plan sont originaires de Montargis. On peut citer le célèbre peintre Girodet-Trioson qui est admiré des confins de la Patagonie aux régions les plus reculées d’Afrique et du Japon. Précisons qu’une université porte son nom dans la préfecture d’Osaka sur l’île Honshu. On peut encore citer le célèbre joueur de foot Gaëtan Huard, qui a été le gardien de but du Racing Club de Lens de 1980 à 1988. Les célébrités locales sont trop nombreuses pour pouvoir être évoquées ici.

En raison des beautés sans nombre et des trésors fabuleux recélés par leur cité, les habitants de Montargis sont souvent victimes de la jalousie de leurs voisins. Les Auxerrois et les Orléanais prennent un malin plaisir à faire passer les Montargois pour des campagnards ahuris, un peu cucul la praline sur les bords. Cette réputation est encore une fois le fruit d’un malentendu. Si on dit qu’ils sont cucul la praline, c’est parce que les Praslines de Mazet sont une des grandes spécialités gastronomiques de la ville. Parmi les autres spécialités qui sont nées à Montargis, citons les nems, le pain et les sardines à l’huile.

Élaborées à partir d'amandes finement caramélisées, les Pralines de Montargis accompagneront parfaitement vos toasts au foie de morue.

Malgré cette immense richesse culturelle et historique, beaucoup de personnes dans le monde ne connaissent pas Montargis. Cela s’explique par la discrétion et l’humilité des Montargois qui ne se mettront jamais en avant et préfèreront raser les murs, voire se terrer comme des taupes en chérissant leur tranquillité. Espérons que ce petit article rende justice à leur riante contrée et attire chez eux encore plus de visiteurs et d’ethnologues. 🙂

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur jeudi 22 avril 2010.

11 Réponses to “Les merveilles de Montargis.”

  1. Merci Herbert ! Tu m’as fait mourir de rire alors même que je suis en retard de trois jours pour un article de six pages sur la vie, le tourisme, l’univers et le reste en bord de Seine. Estime l’exploit… Tu m’as fait rire, d’abord parce que tu es drôle, et aussi parce que ta description fleurie de Montargis n’est pas bien loin de ce que j’écris d’habitude. Mais moi, c’est sérieux, tu penses…
    Je te bise, ça le vaut!
    Virginie (Nigrive sur CS)

  2. Merci pour ces compliments mais je n’ai pas grand mérite… Il faut avouer que les gens de Montargis prêtent à rire. 😉

  3. Bonjour,
    Montargis est en effet une belle ville, heureusement que nous avons de l’humour.

  4. bon bin je ne connais pas non plus ,c’est juste un panneau au bord de la route des vacances

  5. la première fois que je me suis rendue à Bourges pour voir le Grand Khan, quittant les bords de Seine apeurée par l’aventure, j’ai pris le train gare d’Austerlitz. L’intercité pour Bourges était quasiment vide ce vendredi soir… pour sûr, quels sont les exilés qui se rendraient pour leur week-end à Bourges. Quand je suis entrée dans le train, c’était free sitting comme on dit dans l’aéronautique et donc je me suis précipitée dans un compartiment vide, heureuse de me dire que j’allais faire le trajet toute seule. Que nenni… un bougre vint me tenir compagnie. Il était de Montargis et lui par contre rentrait chez ses parents pour le week-end. En moins d’une heure je sus tout de sa vie, de son œuvre. Quand, fatiguée par une semaine de dur labeur, j’essayais de lui faire comprendre que je ne voulais plus discuter (en plaçant ostensiblement les écouteurs de mon iPod dans les oreilles pendant qu’il me ventait les charmes de la vie provinciale) il continua à me prodiguer sa prose alerte. Alors même que dans mes oreilles le rock assourdissant de Metallica emplissait mon cerveau vide… le gentil habitant de Montargis continuait à bavarder… avec qui ? mystère. Voilà pour moi ce qu’est Montargis !!

  6. 😆 Oui, il venait bien de Montargis…

  7. on critique Montargis… mais il y a pire près de chez vous
    http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2010-04-23/nievre-les-deux-homosexuels-retrouves-morts-ont-ete-enterres/920/0/447350

  8. Cet article d’excuse ne te ressemble pas vraiment, que t’arrive-t-il? Mais bon après cette réhabilitation en bonne et due forme peut on dire que Montargis est un peu le pangolin de la géographie ?
    Le souvenir le plus frappant, bien que je suspecte qu’il soit mis quelques peu en scène et qui concerne Montargis, concerne ce charmant personnage de Quentin qui vient de Montargis dans ce fabuleux film qu’est Tais-Toi.

  9. 😆 Oui, il y a un peu de ça. « Le pangolin de la géographie. » 🙂 Tu as bien reconnu le clin d’œil. Par ailleurs, j’avais un copain de Montargis qui avait la même expression que le pangolin dès qu’il buvait un coup. 🙂

  10. Pour ce qui est des personnalités locales, il manque l’essentiel

  11. Salut,
    Habitant le Loiret, bien que n’étant pas originaire de cette région, je me vois affecté à Amilly, banlieue de Montargis (si si Montargis a une banlieue) à la rentrée prochaine. Je voulais simplement dire, que en effet, on ne va jamais à Montargis à moins d’y être forcé ! =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :