Didier Porte et les Berruyers célèbres.

Le printemps de Bourges vient de se terminer.  Chaque année, l’émission le Fou du Roy s’installe pour une journée dans l’impérieuse métropole du Cher. Voici la chronique de Didier Porte, auquel je voue une grande sympathie depuis mes lointaines années de lycée. Il rend ici un vibrant hommage à la ville de Bourges et ses habitants. Par instants, je crois retrouver mes propres mots sous sa plume austère et impartiale. 😆

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur lundi 19 avril 2010.

2 Réponses to “Didier Porte et les Berruyers célèbres.”

  1. Un passage surtout me fait penser au Berrichon Masqué 😉 qui est malheureusement oublié dans la chronique. Il faudra le faire remarquer à Didier Porte pour l’année prochaine.

  2. Moi j’ai surtout l’impression qu’il décrit son quotidien. Je suis allé chez lui il y a quelques semaines, c’est exactement ça. Peut-être qu’un jour il sera célèbre comme Louis Bourdaloue. 🙄

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :