Commémorons dignement l’anniversaire de la mort de George Onslow

Dans la série commémorons n’importe quoi : Aujourd’hui, commémorons le 156eme anniversaire de la mort du compositeur auvergnat George Onslow (à trois mois près mais on ne va pas chipoter). Je devine vos réactions incrédules. Vous êtes en train de vous demander mais qui était George Onslow ? Appartient-il à la famille de Danielle Gilbert ou Valérie Giscard d’Estaing ? Vos questions sont bien compréhensibles car ce compositeur est tombé au fil des siècle dans un complet anonymat. Cependant, il fut considéré en son temps comme l’égal et le digne successeur de Mozart, Haydn et Beethoven.  Comment expliquer cet oubli ? Faut-il voir  ici une forme d’ostracisme anti-auvergnat ? C’est tout à fait possible si j’en juge aux propos de Brice Hortefeux qui fut directeur de l’orchestre de chambre de Paris avant de devenir ministre de l’intérieur : « Les compositeurs auvergnats, quand il y en a un ça va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes. »

Écoutons maintenant un extrait de son œuvre et réparons cette injustice. 🙂

Pour en savoir plus sur sa vie, voici le lien vers l’article Wikipedia, basé sur la biographie rédigée par Baudime Jam. Voici une autre vidéo plus longue avec un extrait du quatuor à cordes Prima Vista.

Mozart, Haydn et Beethoven.
Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur mardi 12 janvier 2010.

Une Réponse to “Commémorons dignement l’anniversaire de la mort de George Onslow”

  1. Vive l’auvergnitude!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :