Emil et le F.A.I.

J’assiste, terrifié, à la diminution de ma connexion Internet, au relâchement du dernier lien qui m’unissait encore à l’humanité.

Private joke pour le Parti Mou. 😉

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur lundi 14 décembre 2009.

7 Réponses to “Emil et le F.A.I.”

  1. Pfff

    Les Privates Jokes, par définition c’est pas cool quad on n’est pas dans la boucle, peut pas même pas en profiter .

    C vraiement trooooop inzuste

  2. Bon 🙂 D’accord, j’explique pour les non-initiés, mais du coup la citation perd son côté énigmatique.

    Parti Mou, dont le lien se trouve sur la droite, est un lecteur assidu d’Emil Cioran. En lisant cette phrase, il reconnaîtra immédiatement un extrait des syllogismes de l’amertume :

    « J’assiste, terrifié, à la diminution de ma haine des hommes, au relâchement du dernier lien qui m’unissait à eux. »

    Mon plagiat n’est pas aussi tragique puisqu’il s’agit uniquement de problèmes de connexion sur ma ligne. 🙂

  3. ahhh!
    ok

    Réflexion perso : pas sure que je vais attaquer Cioran dans l’immédiat,moi… plus tard peut être.

  4. J’adore les peintures de Cioran, moins connues que ses écrits mais moins chiantes aussi.

  5. Ah… comment peux-tu dire que Cioran est chiant ? Il faut lire ses aphorismes, ses syllogismes. En quelques lignes, deux lignes, trois lignes, tu as un concentré d’humour, de détachement et de mélancolie. Tu n’es pas obligé de lire ses ouvrages les plus longs.

  6. qui te dit que j’en ai lu du Cioran ?
    c’était juste pour t’embêter, patate !

  7. oh la private!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :