Non au Beaujolais nouveau !

Le marketing est probablement ce qui sépare l’homme du singe. Jamais vous n’arriverez à convaincre un singe d’acheter des bananes vertes en arguant que les bananes jaunes ne sont plus à la mode. Le cerveau du singe n’est pas assez évolué pour comprendre le concept de mode et d’évènement festif… Alors que le cerveau humain, bien préparé, peut assimiler sans effort les concepts les plus improbables comme la fête du Beaujolais nouveau…

Résumons l’idée : chaque année, une région entière décide d’écouler en quelques jours environ 800 000 hectolitres de primeurs, c’est à dire une bibine trafiquée et pas mûre, qui râpe l’œsophage, pique la langue et donne la migraine… Avouez que présenté comme ça, cela ne fait pas envie… Vendre du beaujolais nouveau en France, c’est un peu comme essayer de vendre un footballeur  parisien au Brésil. Normalement, on devrait recevoir des caillasses et partir sous de légitimes quolibets… Mais c’était sans compter sur « l’esprit festif des Français. » « Bah ? Le Beaujolais nouveau est dégueulasse ? Il est encore plus mauvais que l’année dernière ? C’est pas grave, on fait ça pour la fête. » – Ah bon ? Sous l’effet d’un bourrage de crâne efficace et d’un marketing ciblé, on a réussit à nous convaincre qu’il fallait attendre la sortie du vinaigre nouveau pour nous réjouir. Alléluia ! L’évangile s’est réalisé, le Beaujolais nouveau est parmi nous !!!

Sommes nous complètement soumis aux diktats de la tradition et du marketing pour cautionner une opération aussi lamentable. Une poignée de vigneron peu scrupuleux nous vend des primeurs à des prix indigne pour nous refiler la chiasse et nous nous précipitons au bistrot du coin pour nous exécuter. Pourquoi ne pas faire la fête du Bourgogne ancien ? Ou du Bordeaux Saint-Emilion ? Cela ne coûte pas plus cher qu’un mauvais Beaujolais et je vous garanti moins d’effet secondaires. Vous me direz : « Oui, mais les Japonais en boient 12 millions de bouteilles par an. Ils ont bon goût les Japonais, c’est quand même eux qui ont inventé le wasabi. » Certes, mais ils prennent aussi le vin rouge avec du citron et du coca cola avec leurs copains Chinois !!!

Ah, sordide humanité. Bon, sur ce, je vais boire un petit verre de Boudes mélangé à de l’Auvergnat Cola…

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur vendredi 20 novembre 2009.

5 Réponses to “Non au Beaujolais nouveau !”

  1. tu m’as donné soif, je m’en vais finir ma bouteille de Riesling entamée au p’tit déj’

  2. J’me suis faite eue. J’ai acheté un petit pain rond au beaujolais nouveau et à la rosette. Trois euros. Quand même.

  3. Après les débiles italiens, tu risques de te noyer dans les foudres des viticulteurs beaujoliens^^

  4. Il est important d’avoir des ennemis. Je m’ennuierai sinon. 🙂

    Là, je commence à avoir une bonne liste :
    – Les Italiennes
    – Les Vieux
    – Les Bretons
    – Les Chinoises
    – Les viticulteurs beaujolais
    – Les Karatékas
    – Mes voisins
    – Les mecs qui portent une gourmette
    – Les conducteurs de Volkswagen

  5. Et ceux qui laisses des comm débiles aussi, peut-être ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :