« Demain » l’Afrique du Sud…

Un stade de football est comme un théâtre avec ses coulisses, ses critiques, ses drames et bien sûr, ses comédiens. Dans un théâtre, on peut jouer toutes sortes de pièces. On voit parfois des drames : la mort d’un joueur africain terrassé en pleine course par un accident cardiaque ou des tragédies héroïques : le coup de tête de Zidane en finale de la coupe du monde. Quand on regarde l’équipe de France de Raymond Domenech, on assiste plus souvent à des comédies, des satyres du football dans lesquelles on ne sait pas toujours si la médiocrité est volontaire ou si elle incarne une forme de subversion.

Quand j’ai vu partir mes collègues pour le stade de France hier après-midi, je me suis dit qu’il leur fallait une sorte de foi absolue dans la nature humaine pour aller voir une chose pareille. Foi qui me manque cruellement depuis l’anniversaire de mes sept ans… Ce matin, j’étais avide de connaître leurs impression sur ce « grand évènement. » En écoutant leur récit enflammé, je compris rapidement que ce n’était pas la misanthropie mais une intuition de génie qui m’avait tenue éloigné du stade. Ils avaient rarement vu un match aussi nul de toute leur vie : des joueurs qui couraient dans tous les sens, qui se plaçaient n’importe où, qui faisaient des amorties du genou, des têtes de l’oreille etc… « On aurait dit une équipe handisport » dit l’un d’eux, « dans laquelle notre collègue d’EPS aurait eu sa place » rajouta un deuxième. Leur seul bon souvenir fut le contact avec les supporters irlandais dont ils vantaient la gentillesse et le fair play exemplaire. Leur élimination après une main volontaire et une erreur d’arbitrage est semble-t-il une des plus grandes escroqueries de l’histoire du sport. Il s’agit plus précisément d’un double contact auquel s’ajoute le hors-jeu des deux attaquants. Notre entraineur charismatique avec un cynisme assez plaisant se félicita naturellement du résultat. Comme disait Machiavel, « peu importe la manière, il faut savourer la qualification. »

Je lui répondrai comme Churchill. « Vous avez choisi le déshonneur à la défaite. Vous aurez le déshonneur et la défaite. » Cette équipe n’avait simplement pas sa place dans la coupe du monde.

L'équipe de France de football s'est qualifiée après un superbe match nuf face à l'équipe d'Irlande mercredi 18 novembre.

L'équipe de France de football s'est qualifiée pour la coupe du monde après un superbe match nul face à l'équipe d'Irlande mercredi 18 novembre.

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur jeudi 19 novembre 2009.

11 Réponses to “« Demain » l’Afrique du Sud…”

  1. Quelle idée de foutre ta photo d’identité pour illustrer un article sur le foot ???
    Quel est le rapport ?

  2. Ce n’est pas ma photo d’identité… c’est un ballon. 😉

  3. ce n’est pas plutôt le fameux Dodo, que les joueurs de l’équipe de France retrouveront certainement en Afrique du Sud ?

  4. Le Dodo ? Aurais-je pris à mon insue un étendard du Parti Mou ? Tiens, il faut que j’écrive à cet endormi pour lui dire que je vais lui rendre visite… 🙂

  5. c’est fait……

  6. non non, c’est bien toi !
    je reconnais cet œil vif, plein d’intelligence !

  7. Berrichon masqué, tu te trompes, désolé de te le dire : le Grand Khan n’a pas autant de poils !

  8. tiens, c’est dodo c’est mon dada et aussi mon avatar sur blogger, sans blague aucune.

  9. Ah non zut c’est la mémoire de Magritte, mais avant, c’était un dodo.
    Bref.

  10. un chprog!

  11. Oui, j’ai pensé à toi en l’écrivant. 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :