L’anthropophage et le virus

– Monsieur, vous aviez raison ! Monsieur B. est cannibale ! (Le Berrichon Masqué) Tout à l’heure, il est rentré en classe avec un os humain dans la bouche en trainant un squelette et il a dit : « C’est Christina, l’ex-femme de Monsieur N. » (moi-même)

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur mercredi 18 novembre 2009.

2 Réponses to “L’anthropophage et le virus”

  1. C’est Christine pas Christina. Rétablissons un peu de vérité dans ce monde de brute

  2. C’est Noémie qui m’a dit ça… Tu a du prononcer avec l’accent allemand et les gamins auront mal compris. 😆

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :