Faut-il remettre le Prix Nobel de la paix à Michel Sardou ?

Depuis quelques mois, les salons parisiens bruissent des bons mots (souvent involontaires) des conseillers de l’Élysée et des pontes de l’UMP. Parmi les penseurs les plus en vue de la majorité présidentielle, deux noms reviennent assez fréquemment : Frédéric Lefebvre, porte-parole de l’UMP et Dominique Paillet Le Secrétaire général adjoint de l’UMP. Internet abrite aujourd’hui plusieurs milliers de pages de bêtisiers uniquement consacrés à ces deux personnages. La dernière pitrerie en date est à attribuer à Dominique Paillet, le jour de l’attribution du Prix Nobel de la Paix à Barack Obama. Déplorant cette attribution trop hâtive, il a affirmé que c’est Nicolas Sarkozy qui aurait du recevoir ce Prix Nobel en hommage à ses interventions décisives en Iran, en Colombie et à Saint-Tropez.

En apprenant cette nouvelle, je n’ai pu m’empêcher de rire aux éclats pendant cinq bonnes minutes. Je pense que le prince aura apprécié cette sortie, car « la flatterie est une fausse monnaie qui n’a cours que par notre vanité.* » À sa place, je me serais senti vexé d’avoir des courtisans aussi serviles et dépourvus d’esprit.

*Maximes de La Rochefoucauld.

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur samedi 10 octobre 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :