Vaincre ou périr.

« Je me suis blessé la jambe en combattant la veille. Si vous gagnez, votre victoire sera entachée de déshonneur. Si vous perdez, votre défaite sera entachée de ridicule. »

Le Grand Khan, avant d’affronter le terrible Gaëtan sur les terrains de Badminton-Jitsu.

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur mercredi 23 septembre 2009.

4 Réponses to “Vaincre ou périr.”

  1. M’enfin… tu oublies de dire que ton club te fais combattre contre des petites filles de 12-13 ans faisant dans les 1,50 m (certaines sont tes élèves et n’osent même pas te frapper). Donc dès que tu combats tu es déshonoré et ridicule

  2. Ha ! Ha ! Tu ne manques pas de panache pour un boxeur… Il faudra que j’aille te voir un jour sur le ring. Avec les cheveux longs et les collants roses, tu dois ressembler à Zaza Napoli dans la cage aux folles. 😆

  3. De toute façon tu vises toujours les yeux de ton adversaire : voilà une stratégie de looser !

  4. C’est pas vrai, au karaté, je ne fais pas ça. La technique de la fourchette dans les yeux présente quelques inconvénients. L’entraineur m’a montré les parades.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :