De l’utilité d’apprendre des proverbes finlandais.

Jeudi dernier, à la cantine, j’étais en train de manger mon île flottante en entrée, absorbé dans mes pensées comme un aigle royal qui se laisse emporter par le vent. Une collègue m’a regardé avec étonnement puis elle m’a demandé si tout allait bien.

Vous voyez, là je passais vraiment pour un con. Puis j’ai eu un éclair de génie. Je l’ai regardée et je lui ai dit : « La vie est incertaine, mange d’abord ton dessert ! Elämä on epävarmaa, syö jälkiruoka ensin. C’est un proverbe finlandais. » Et là j’ai senti un mélange d’admiration et de respect. Je passais pour un philosophe et un érudit…

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur samedi 20 juin 2009.

2 Réponses to “De l’utilité d’apprendre des proverbes finlandais.”

  1. Il y a aussi, dans le même genre : « La vie est incertaine, ne termine pas ton assiette de légumes ». C’est un dicton d’enfant, ça va de soi…

  2. … ou l’art de rebondir avec panache !

    (avec qui ???)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :