De l’arrogance et de l’humilité. Les dimanches de la philosophie. Séance 44.

L’arrogance et l’autosatisfaction sont présentes en chacun de nous. Moi-même, avec le recul, je me demande si je ne suis pas un peu un connard imbu de moi-même… 😯 L’effacement complet ou l’auto-dénigrement sont parfois des remèdes pire que le mal. Pour autant, chez beaucoup de personnes, l’autosatisfaction affichée frise le ridicule. Hier, je suis allé à un stage de curling où se trouvaient un certain nombre de beaux spécimens. C’était assez marrant de les voir rouler des mécaniques avec des airs de matadors… alors que quand on joue au curling… bon, on rase les murs.

Chez les enfants ou les adolescents, c’est espèce d’arrogance liée à l’inexpérience me semble plus pardonnable. Chez un adulte ou un vieillard en revanche, je la vois comme une preuve assez manifeste de bêtise. Celui qui ouvre un peu les yeux et gagne en maturité comprend rapidement à quel point il est ignare et parfois ordinaires. Nous rencontrerons toujours des gens plus brillants et plus vifs à tout point de vue. Ne pas le comprendre est une réelle faute d’intelligence. Moi même, à 15 ans, j’étais beaucoup plus arrogants qu’aujourd’hui… Ah ! Ah ! Je roulais des mécaniques à la piscine pour impressionner les minettes et je m’asseyais comme le penseur de Rodin pour discuter à table… Aujourd’hui, je vais à la piscine pour soigner mes rhumatismes avec Guillaume et je me contente de lire Télé Z pour y puiser des maximes philosophiques… 😉

Vodpod videos no longer available.

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur dimanche 10 mai 2009.

4 Réponses to “De l’arrogance et de l’humilité. Les dimanches de la philosophie. Séance 44.”

  1. pour une fois que tu postes à l’heure !

  2. Je peux être un connard ponctuel. 😉

  3. mais pourquoi tu te dévalorises toujours de la sorte ???

  4. C’est de la fausse modestie, autrement dit, une autre forme de l’arrogance. Cependant, si je m’en rend compte, est-ce vraiment de l’arrogance, de la lucidité ou au contraire la réelle humilité ?

    Je finis par m’y perdre… 😕
    Cela me rappelle la dissertation de Desproges sur Jacques Ségéla : « Jacques Ségéla est-il un con ? De deux choses l’une, ou bien Jacques Ségéla est un con, ce qui m’étonnerait quand même un peu… ou bien Jacques Ségéla n’est pas un con, ce qui m’étonnerait quand même beaucoup. » 😆

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :