Le travail et l’épanouissement personnel. Les dimanches de la philosophie. Séance 38

Mes lecteurs réguliers s’en font souvent la remarque en observant le flots de bêtise qui irrigue continuellement ce site : « Ce type là ne doit rien foutre de ses journées ! » Et bien, chers lecteurs, ce n’est pas tout à fait faux, mais ce n’est pas entièrement vrai non plus. Une fois de temps en temps, le grand Khan se rend au travail en vélo où il dit ce vive voix ce qu’il couche habituellement par écrit, c’est à dire des conneries. J’ai ainsi trouvé un mécène qui me permet de manger en travaillant mollement quelques heures par jour. Hélas, tout le monde n’a pas cette chance. Certains sont obligés de travailler vraiment pour vivre et ceux qui ne travaillent pas (je veux dire encore moins que moi) sont montrés du doigt par la société. On parlera de la « France qui se lève tard » et de « la culture de l’assistanat. » Celui qui travaille est utile à la société et « celui qui travaille plus gagne plus ».

Toutefois, si l’on réfléchi un instant, d’où vient cette idée saugrenue que le travail c’est la santé ? Qui a écrit que le travail rendait libre ? Probablement pas quelqu’un qui travaillait à l’usine. On peut concevoir que le travail soit un mal nécessaire. Il faut manger et produire un minimum d’objets nécessaires au confort. Mais produire pour produire ? Travailler pour travailler ? Les progrès de la productivité devraient nous permettre de travailler de moins en moins et de partager le travail qui existe. Mais que faisons-nous ? Nous mettons en avant le travail comme un facteur d’accomplissement individuel au détriment de la vie sociale. Certains travaillent 50 heures par semaine en prenant des antidépresseurs pendant que les autres se morfondent au chômage. Ah, les chasseurs-cueilleurs du néolithiques avaient la vie facile…

Vodpod videos no longer available.

more about « Le travail et l’épanouissement person…« , posted with vodpod
Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur dimanche 8 mars 2009.

4 Réponses to “Le travail et l’épanouissement personnel. Les dimanches de la philosophie. Séance 38”

  1. les vacances sont finies 🙂 c’est tout… tu n’as pas envie de revoir Rislen ??

  2. Les sixièmes sont partis en vacances après m’avoir offert des gâteaux… Pour bien faire, il faudrait qu’ils m’apportent à nouveau des pâtisseries pour la rentrée, sinon je leur colle une interrogation surprise ! 🙂

  3. les gâteaux c’est d’un classique…… une interro sur quoi ? Alexandre le Grand, le climat polaire, le relief de haute montagne ??

  4. N’importe quel sujet fera l’affaire… Si je suis de mauvaise humeur (l’estomac vide) je peux leur mettre une interro sur l’élevage de lapins angoras dans l’Hindou Kouch !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :