La poésie au service de la connerie.

Il y a quelques années, j’avais écris un texte en prose en hommage au déclin de la langue française, intitulé « Ici gît un peuple orgueilleux. » Il s’agissait d’un songe un peu mélancolique sur les cycles du temps et des civilisations. Il ne prêtait pas particulièrement aux réflexions géopolitiques. Or, en regardant les liens entrant vers mon blog, je découvre que mon texte a été repris sur un site anglo-saxon. Plein de curiosité je clique sur le lien et que vois-je : une espèce de bouse xénophobe entièrement dédiée à la connerie… Pas au second degré. Non, de la bonne connerie de champions élevés au grain ! Le site, intitulé « The Worldwide Decline of French« , est une sorte de célébration de la disparition programmée de la culture française. On y dénonce abondamment « l’arrogance française » qui prétend faire du français « une nouvelle lingua franca » pour concurrencer l’hégémonie anglaise. (NDLR : la lingua franca était la langue véhiculaire utilisée dans le bassin méditerranéen au Moyen-Âge. Elle était composée par des mots venant des langues romanes comme l’italien, l’espagnol, etc… et non uniquement le français, comme semble le suggérer l’animateur de ce site).  Après la dénonciation des prétentions françaises, on se réjoui enfin de l’échec irrémédiable de ces pathétiques tentatives. On pourrait résumer l’esprit du site en un mot : « Après la culture papoue, la culture française va bientôt s’éteindre et c’est bien fait pour sa gueule ! »

Les publicités incluses sur son site ne laisse aucun doute sur son idéologie vaseuse. On y vante des ouvrages au titre sans équivoque : « Vile France. » « La trahison française contre l’Amérique. » « La trahison française contre le Rwanda. » « La guerre française contre l’Amérique. » On croirait un site de propagande antisémite dans les années 1930 en Bavière. Il suffit de remplacer le mot « Français » par « Juifs » et on retrouve tous les poncifs : arrogance, gêne de la trahison, un peuple faux en qui on ne peut pas avoir confiance. Je lui ai d’ailleurs demandé s’il pensait que les Français complotaient avec les Juifs et les Communistes pour contrôler le Monde… 😆

N’hésitez pas à aller visiter ce bijou, vous n’apprendrez rien de transcendant mais il en devient amusant à force de bêtise. Par contre, je vous préviens, avec lui, ce n’est pas du second degré. 😉

« The Worldwide Decline of French« 

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur mardi 27 janvier 2009.

8 Réponses to “La poésie au service de la connerie.”

  1. Comme je ne suis pas encore assez bien réveillée pour un commentaire de fond, voici un commentaire sur la forme : pourquoi fermes-tu des guillemets que, je crois, tu n’as pas ouverts, après « contrôler le monde… » ?
    Oui je sais, je suis chiante au réveil, je repasserai plus tard.

  2. J’ai supprimé le fautif… il n’y a pas besoin de guillemets à la voix passive.

  3. et puis « etc. » suffit. Pas la peine d’ajouter « …  » : ça veut dire pareil.
    Espèce de chien d’Anglais, tu pourris notre belle langue latine !

  4. Tu peux parler l’Alsacien !! Quand je t’entends en salle des profs, je ne sais jamais si c’est de l’allemand ou du berrichon !

  5. non, non, c’est du bon Français MÔsieur, sauf qu’avec ton accent auvergnat, tu piges que d’chi

  6. Je crois tout simplement que la peur de l’autre fait faire des choses bien choquantes. 😉 Ce genre de site ne mérite même pas que l’on parle de lui, tellement il véhicule des idées saugrenues. Le peu que j’ai lu m’a suffi.

    Ceci dit, je vis au Canada et je remarque que les Français ont une bien mauvaise presse un peu partout dans le monde. On a de la chance d’avoir de la bonne cuisine et une belle architecture (je parle des vieux monuments, pas des m… qu’on construit actuellement).

    Le Français moyen qui part en touriste ou s’installer à l’étranger arrive en terrain conquis. Il s’imagine qu’on va l’accueillir à bras ouverts. Il se plaint de tout et surtout de ce qu’il n’y a pas chez les autres.

    Bon, c’est vrai, j’exagère un peu mais pour avoir été victime de racisme parce que je suis moi-même Française (alors que j’essaie de respecter les coutumes locales du mieux que je peux), je comprends pourquoi un site comme celui dont tu parles a été créé.

    Ceci dit, pour revenir au déclin de la langue française, cela fait longtemps qu’il s’est amorcé et pas seulement en France. Au Canada, hormis les quelques expressions qui flairent bon le vieux français du 17ème siècle, la langue est généralement massacrée inlassablement. Et on vous dit: « Mais non, ici on parle français canadien! C’est normal. Si vous n’êtes pas content(e), restez chez vous! » Comme si on devait parler français africain, français parisien, français martiniquais, etc. Oui, certes, mais ce sont des sous-branches d’un français général et on arrive quand même à se comprendre! Il n’y a qu’au Canada où il faut un dictionnaire du québecois pour arriver à décoder ce qu’il s’y dit! Et encore moi, je vis en Canada anglophone, ce qui est encore pire!

    En conclusion, il faut laisser dire les médisants. La langue française est en train de décliner sérieusement mais il y a encore pas mal de gens qui tentent de la sauver. Et ça, ce n’est pas négligeable…

  7. Je ne sais pas si les touristes français se comportent plus mal que d’autres touristes… J’ai beaucoup voyagé en Europe, je n’ai jamais été mal accueilli et je n’ai pas l’impression que mes compatriotes se comportent plus mal que les touristes italiens ou allemands.

    Sur la scène internationale, il est vrai que nous avons un peu tendance à donner des leçons à tout le monde, comme le font les Occidentaux en général, avec dans le cas de la France un aveuglement un peu plus grand en raison de l’histoire. Cela dit, je ne suis pas sûr qu’il existe un sentiment de francophobie très puissant.

    Je crois que les gens qui animent ce type de site sont des gens qui n’ont rien d’autre à faire. Songez que si la France n’existait pas, ils n’auraient rien à haïr et donc aucune raison d’exister. C’est presque flatteur d’occuper les imbéciles.

    Finalement, je n’accorde pas d’importance à ce type d’attaque, cela m’amuse plus qu’autre chose. De la même manière, quand on me lance que les enseignants ne travaillent que 20h par semaine, je précise toujours « 18 » avec un sourire amusé. 🙂

  8. La francophonie et le France sont deux sujets différents mais vous avez raison sur toute la ligne, ceci dit. Il ne faut pas accorder d’importance aux jaloux.

    Ah oui, le fameux débat des 20 heures d’enseignement. Quand j’explique aux gens tout le travail fourni derrière et que je leur montre des exemples des cours que j’ai pu préparer par le passé, ils semblent un peu plus réceptifs à la cause enseignante. De toute façon, nos grands énarques se sont chargés de diviser la population pour éviter qu’elle se focalise sur les vrais problèmes de fond…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :