Aldonza et Don Quichotte de Séoul.

J’ai découvert une ravissante curiosité pour les fêtes : l’Homme de La Mancha en coréen. Comme dirait mon nouveau padawan du go, « ça déchire ».  🙂

Cette comédie musicale a été composée par Dale Wasserman, Mike Leigh et Joe Darion au début des années 1960. La pièce a été adaptée en français en 1968 par Jacques Brel qui a mis tout son talent et son énergie.

Le passage qui suit est le chant d’Aldonza la putain, courtisée par Don Quichotte. Je vous ai mis une première vidéo en français (avec les sous-titre allemands pour mes lecteurs Alsaciens comme le Berrichon Masqué.) La deuxième vidéo est la version coréenne, que je trouve personnellement excellente.

Vous qui parlez d’étoile, vous qui montrez le ciel,

Vous êtes bien le plus infâme, le plus cruel

Frappez-moi, je préfère le fouet à vos chimères,

Frappez-moi jusqu’au feu, jusqu’au sol, jusqu’à terre

Mais gardez votre tendresse, rendez-moi mon désespoir…

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur mardi 30 décembre 2008.

Une Réponse to “Aldonza et Don Quichotte de Séoul.”

  1. déjà qu’en français ça me gonfle ce genre de truc, tu crois que je vais les écouter en coréen sous-titré « schpountz » ?
    alala !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :