Célébrations de Sol Invictus.

Il y a un an, jour pour jour, exactement à la même heure, je publiais sur ce modeste blog un article au vitriol sur Jésus de Nazareth, extrait de la philosophie dans le boudoir. Cette année, j’ai décidé de laisser les Chrétiens fêter la naissance du messie dans la joie et la sérénité. Ce qui m’évitera au passage un abondant courrier de protestation des Baptistes évangélistes… et donc contribuera à ma propre sérénité.

Aujourd’hui, fêtons plutôt Sol Invictus (Le Soleil Invaincu), divinité romaine associée à Élagabal. Le culte de Sol Invictus a été instauré par l’empereur Aurélien au IIIe siècle de notre ère afin de renforcer l’unité de l’Empire. Le 25 décembre, correspondant au solstice d’hiver avec un léger décalage, symbolisait la victoire du soleil après le jour le plus court de l’année. L’Église chrétienne a récupéré le symbole au milieu du IVe siècle de notre ère pour en faire la date de naissance du Christ. Précisons que l’on ignore à peu près tout de la vie de Jésus en dehors des fables relatées par les évangiles. On ignore même s’il est né, alors sa date de naissance… Pour l’Église, il était symboliquement intéressant d’associer la naissance du messie au soleil invaincu, moment de l’année où les jours recommencent à croître. Du coup, la crèche sous le sapin perd un peu sa pertinence pour ceux qui avaient l’impression de revivre un grand moment de l’histoire. Dans ce cas, vous pouvez faire comme moi et construire une crèche « orgie romaine » sous le patronage de Bacchus.

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur jeudi 25 décembre 2008.

9 Réponses to “Célébrations de Sol Invictus.”

  1. Sol Invictus, ce n’est pas aussi une des manifestations de Mithra ?

  2. Oui, c’était associé au culte de Mithra et Elagabal. En Auvergne, je connais même des villes où le culte de Sol Invictus a été associé au culte de Gérard Lenorman et se maintient encore aujourd’hui.

  3. Francky va pas être glop glop !

  4. Je croyais que les Auvergnats s’étaient convertis en masse au culte raélique…… qui aurait évincé le culte polythéiste des Trois Grâces, Saint Nectaire, Truffade et Tripous !

  5. Merci Herbert de parfaire notre culture défaillante ! Et comme chez moi on fête Noël demain, j’en profiterai pour sortir ça à table, ça fera bien. Mais t’inquiètes pas, si on me demande d’où je tiens ça, je citerai ma source ! Ceci dit, il est difficile de faire passer le lien d’un blog entre la dinde aux marrons et la bûche…

  6. un lien qui devrait émouvoir ton petit cœur de mécréant :

    http://www.20minutes.fr/article/284486/Insolite-Vierge-Marie-femme-de-charpentier-accouche-d-un-petit-Jesus-le-25-decembre.php

  7. J’attends avec impatience le 33e anniversaire du gamin pour voir s’il finira comme son glorieux modèle. 🙂

  8. Salut, voici un blog (du moins la premiere page ou la derniere plutot) ou premierement je ne sais pas tjs s’il faut rire, se moquer, réfléchir oui ça s’est sur. Le nom du blog est bien choisi je crois, il est tenu à jour régulierement et doit prendre pas mal de temps je pense. ça change aussi du blog d’adolescants philosophiquement assez faible. J’approuve,c’est graphiquement au point en plus!!! et je vais continuer ma lecture

  9. salut,
    tu m’as pas encore répondu encore sur l’autre article. pis pour ce qui est encore de la naissance de Jésus et de sa vie voici une référence que tu pourras aller consulter.
    http://www.garyhabermas.com/books/historicaljesus/historicaljesus.htm#ch9

    pis aussi j’ai découvert de quoi sur wikipedia
    Théorie mythiste
    Elle a été abandonnée par la recherche universitaire en 1933 suite à un ouvrage critique de Charles Guignebert[60]. Elle se perpétue dans les cercles rationalistes ou dans le militantisme athée.

    Elle se répartit de nos jours en deux sous-thèses :
    « Jésus n’a pas d’existence historique du tout » qui est soutenue par le philosophe Michel Onfray[61] (qui s’appuie sur Prosper Alfaric et Paul Louis Couchoud), et quelques mythistes anglophones comme Earl Doherty (professeur de lettres classiques) d’une part et par les journalistes Timothy Freke et Peter Gandy d’autre part. La thèse de ces derniers a évolué : ils se rangeraient dans le deuxième groupe de mythistes (voir ci-dessous) et soutiennent maintenant que le véritable christianisme était le gnosticisme.
    « Jésus est un homme au passé indéterminé » et sa personnalité qu’elle ait ou non existé rassemble l’ensemble des mythes du Moyen-Orient. Cette thèse est soutenue par Alvar Ellegård et G. A. Wells (professeur d’allemand).
    http://fr.wikipedia.org/wiki/J%C3%A9sus_selon_l%27ex%C3%A9g%C3%A8se_contemporaine#Th.C3.A9orie_mythiste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :