L’amitié et la défiance. Les dimanches de la philosophie. Séance 23.

Cette semaine, le spectacle ridicule des querelles à l’intérieur du Parti Socialiste nous questionne sur la valeur de l’amitié. Comment la défiance peut s’installer entre des amis ? Comment des gens qui se connaissent depuis des années peuvent se déchirer pour un poste de pouvoir aussi improbable que « premier secrétaire du Parti Socialiste. » (Cela me rappelle un épisode des Simpsons où Homer est nommé « gardien de la guêpe ». Au moins, il y avait quelque chose dans son bocal. Alors qu’au PS…)

Voici donc les grandes réflexions de mon ancêtre Herbert de La Rochefoucauld sur la défiance et l’amitié.

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur dimanche 23 novembre 2008.

2 Réponses to “L’amitié et la défiance. Les dimanches de la philosophie. Séance 23.”

  1. c’est là qu’il faudrait passer « un roman d’amitié qui commence… »
    le truc avec Elsa et un gugusse…
    je vois bien ça en doublage d’un petit montage vidéo…

  2. je préfère me défier de tous et de tout le monde, comme ça quand on est trompé (ce qui arrive immanquablement) on est pas déçu !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :