Le fascisme transhistorique et les traditions chrétiennes.

Fallait-il inscrire les origines chrétiennes de l’Europe dans le préambule de la Constitution ? Cette question, qui peut paraître anecdotique, a donné lieu à des débats enflammés sur la nature du projet européen et la place que doit tenir la religion. La Pologne et l’Espagne se sont battues en vain pour inscrire dans le marbre cet héritage. Ce qui m’amuse un peu dans la mesure où ces mêmes pays sont les premiers à critiquer le fascisme soviétique ou nazi…

Petit rappel historique. 313 de notre ère, Édit de Milan, l’empereur Constantin se convertit au christianisme. L’Église et le pouvoir commence une longue et fructueuse entente. Dès 330, Constantin fait exécuter des philosophes pour Sorcellerie. Des autodafés sont pratiqués. 380, les non-chrétiens sont exclus des charges publiques. 391, Théodose proclame le christianisme seule religion officielle. Les temples païens sont détruits, les philosophes s’exilent. Certains sont mis à mort. Vers 415, Hypathie, philosophe néoplatonicienne est poursuivie, dépecée, traînée dans la rue et brûlée par des moines chrétiens…

C’est le début des éblouissantes racines chrétiennes de l’Europe. L‘idéologie chrétienne envahit toutes les sphères de la société. De la naissance à la mort, du baptême à l’extrême onction, la vie du fidèle est totalement encadrée par l’Église. La frontière entre la vie privée et la vie publique s’efface. La sexualité, le mariage, la procréation sont encadrés et surveillés par l’Église. Tous ceux qui dévient de la pensée unique : « hérétiques » sont torturés et mis à morts. La contrainte et la peur permettent de gouverner la société. Voyez-vous chers lecteurs le tableau qui apparaît devant vos yeux ? C’est la définition du fascisme. L’Église apostolique et romaine a réalisé au Moyen-Âge ce qu’Hitler, Mussolini et Staline ont à peine osé rêvé au XXe siècle. L’historien Henri-Irénée Marrou qualifie l’empire chrétien « d’état totalitaire. »

Aujourd’hui, j’écoute avec inquiétude les discours de notre président, pour qui « la religion est un patrimoine vivant de réflexion et de pensée, pas seulement sur Dieu, mais aussi sur l’homme, sur la société, et même sur cette préoccupation aujourd’hui centrale qu’est la nature. Ce serait une folie de nous en priver, tout simplement une faute contre la culture et contre la pensée. »  Avant d’en appeler à « une laïcité positive. » (Ce qui sous-entend que notre laïcité est négative)

Le christianisme, c’est plus de mille ans d’obscurantisme, de scolastique verbeuse et de combat contre la raison et l’intelligence.  La misogynie, l’antisémitisme, l’obéïssance, dans lesquelles l’Europe puise sans doute son « génie. » L’Église n’a reculé que parceque des gens ont risqué leur vie en faisant travailler leur raison, en abattant pierre par pierre un dogme fantasmagorique auquel s’attachent encore quelques millions d’illuminés. Illuminés qui viennent maintenant nous expliquer ce que doit être la laïcité et comment nous devons vivre notre foi. Vous me direz, les Cardinaux ont élu un conservateur, il est dans son rôle… ce qui me désole, c’est les discours d’un président laïque inspirés directement par les écrits du cardinal Ratzinger, devant qui ont déploie aujourd’ui le tapis rouge. Et il vient  nous expliquer qu’une vie sans dieu n’est que ruine de l’âme… Qu’il serait folie d’oublier les bienfaits de la religion chrétienne… A-t-on déjà entendu un président allemand revandiquer les bienfaits du national socialisme ??? Argll, je m’étrangle.

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur lundi 15 septembre 2008.

8 Réponses to “Le fascisme transhistorique et les traditions chrétiennes.”

  1. Il va falloir voir les nouveaux programmes d’histoire-géo et d’éducation civique de 6e de l’année prochaine. Je me demande comment on va nous demander (à nous profs de la dite discipline) d’enseigner le « fait religieux » et surtout la « laïcité positive » !! Je crois que l’on va bien rigoler 🙂

  2. Je vais leur enseigner la laïcité positive avec les mémoires du curé Meslier. Voilà un curé avec qui on peut s’entendre. Pour moi, la laïcité positive c’est « étrangler le dernier bourgeois avec les tripes du dernier curé. »

    Sinon, ils sont bien capables de nous remettre des crucifix dans les salles. Après le discours du Latran et ses propos à l’emporte pièce sur l’héritage chrétien de l’Europe, peu de chose peuvent me surprendre maintenant…

  3. pareil ! mais si on doit placer des crucifix dans nos classes, alors j’apporterais aussi une menorah, une statue de bouddha et un tapis de prière… et une petite statue d’Osiris et d’Athéna. Avec mes élèves on fera des offrandes tous les jours, comme ça on sera sûr d’aller au Paradis, hihihi

  4. Moi je préfère culpabiliser les sixième et les traumatiser avec la religion.

    « VOUS IREZ TOUS EN ENFER !!! J’AI BIEN VU QUE VOUS N’AVEZ PAS APPRIS LA LEÇON !!! AH ! TREMBLEZ MISÉRABLES !!! »

    Si je parle assez fort en levant les bras au ciel, j’arrive à faire pleurer les plus naïfs… Et après ils me foutent la paix. Il ne faut pas oublier qu’un enfant dépressif est d’abord un enfant calme… 😉

  5. L’Espagne et le Portugal ainsi que les pays d’Amérique latine sont les derniers grands bastions du christianisme, mais je ne pense pas que Thomas Torquemada puisse revenir d’entre les morts pour nous faire ravaler nos mots

  6. Il reste l’Italie, la Pologne et l’Afrique centrale pour le catholicisme. L’Amérique et l’Europe du Nord pour le protestantisme… entre autres.

    Le pouvoir de l’Église a beaucoup décliné. Elle n’a plus les moyens de brûler ceux qui ne sont plus d’accord avec ses dogmes. Au reste, vu le prix du pétrole et le nombre des mécréants, cela lui couterait une fortune…

    Cependant elle a encore le pouvoir de tirer nos société vers un projet réactionnaire, c’est à dire de retour vers le passé, d’opposition à la modernité dans tout un tas de domaines. Cela va du droit à l’avortement, le mariage et l’adoption des homosexuels, les lois sur l’euthanasie, la bioéthique, sans parler de l’influence de l’épistémé judéo-chrétienne dans des domaines qui ne dépendent plus directement de l’Église, comme la justice et les codes moraux.

    Je pense qu’il reste un gros travail de déchristianisation des consciences à réaliser, et non de « revendiquer le glorieux héritage du christianisme. »

  7. Pensez-vous que les trois grandes religions monotheistes soient un frein à l’évolution humaine? Ou plutot des empecheurs de penser en rond. De toutes façon, je m’inquiète plus pour les sectes qui prolifèrent et dont certains ont une facheuse tendance à vouloir appliquer à la lettre les precpetes de la Bible. Certains gourous me font tout de suite penser au grand inquisiteur.

  8. Je pense effectivement que les trois religions du livre sont un frein important pour l’évolution de la pensée et de la société. En Occident, cependant, l’Église ne peut plus freiner la science et le travail des laboratoires. Elle se contentent d’influencer les débats sur l’éthique la justice et des questions de droits.

    Dans le monde musulman, je pense que les imams plus ou moins réactionnaires ont encore un rôle très pesant pour ces sociétés. Relire les textes religieux avec un peu de recul est impossible car il n’existe pas de hiérarchie représentative de tous les fidèles. Il ne peuvent pas faire comme les catholiques avec Latran II. Je pense que l’Islam est un fléau pour beaucoup de ces pays, même si certains s’en sortent mieux que d’autres.

    Les sectes sont encore un autre problème, il est vrai, très inquiétant. Une foule de gourous profitent des angoisses d’un monde en pleine évolution pour manipuler et endoctriner des gens influençables. Elle prennent la place laissée vacante par les grandes églises et le nihilisme intellectuel. En Europe, les sectes sont très surveillées, ce qui est plutôt une bonne chose. En Asie et aux États-Unis, je trouve qu’elles ont un peu trop les mains libres, ce qui explique les gros dérapages épisodiques du type Waco.

    Cordialement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :