La distinction entre l’homme et l’animal. Les dimanches de la philosophie. Séance 10.

Les religions monothéistes considèrent qu’il existe un fossé entre l’homme et l’animal. Ultime objet de la création, l’homme serait pourvu d’une âme, contrairement aux animaux qui sont à notre service. Les philosophies panthéistes ou animistes pour qui dieu et la nature se confondent voient bien sûr les choses d’un œil très différent. Voyons ce que dit le grand philosophe et entomologiste indien : Herbert du Bengale :

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

more about « Les dimanches de la philosophie. Séan…« , posted with vodpod
Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur dimanche 17 août 2008.

3 Réponses to “La distinction entre l’homme et l’animal. Les dimanches de la philosophie. Séance 10.”

  1. Si j’étais Berrichon, je protesterais un peu quand même quoique,,,
    manger une banane avec ses pieds peut s’avérer être un très
    bon exercice…, que je n’ai pas encore vu aux JO……!

  2. Les Berrichons pourraient protester si je faisais de la diffamation. Ici, je ne fais que décrire le plus innocemment du monde l’habileté manuelle de ces quadrupèdes attachants hominidés de mes collègues de travail.

  3. Il ne suffit que peu pour transformer un homme en animal: dans Momie 3, chef d’œuvre à la sauce niakuése, Jet LI est devenu un gros lézard à têtes multiples une fois trempé dans un bouillon façon fondue pékinois.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :