Erreur de timing.

Le président géorgien Mikhaïl Saakachvili a probablement choisi une mauvaise date pour lancer une offensive contre les forces séparatistes en Ossetie du Sud. Lancer une offensive contre des forces russes au début des Jeux Olympiques quand tout le monde a le dos tourné ce n’est pas très malin.

Vladimir Poutine a sauté sur l’occasion pour bombarder l’aéroport militaire de Tbillissi et décréter un blocus maritime. Il a également envoyé des renforts en Ossétie du sud et en Abkhazie, l’autre enclave séparatiste. Ah ! Ah ! Mon cochon, c’est reparti comme en Tchétchénie ! Vladimir Poutine saura galvaniser la fibre nationaliste du peuple russe en lavant son honneur dans le sang !

Je ne serai pas étonné que la Géorgie n’existe plus dans quinze de jour. « La Russie a demandé dimanche aux Nations Unies de retirer ses observateurs du territoire situé entre l’Abkhazie et l’ouest de la Géorgie. » Ce qui n’est jamais très bon signe.

J’ai bien fait d’aller écouter des concerts de polyphonies géorgiennes cet été, je ne pourrais peut-être plus le faire l’année prochaine. (Quoique le deuxième groupe c’était des escrocs, il y avait une péruvienne, un californien et un français avec un chapeau bizarre… Des caillasses oui…)

Gaumarjos* !

*Santé !

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur mardi 12 août 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :