Les brumes du Léthé.

Un épais brouillard est tombé sur la campagne et s’est immiscé dans mon esprit… Clartés morbides et ombres diffuses… Je me suis baigné dans ses vapeurs comme dans les eaux du Léthé. J’ai inspiré à pleins poumons dans ces ténèbres blanches et mon âme s’est diluée dans l’oubli. L’horizon s’est effacé en emportant les secondes à venir. Pourrais-je rester dans cet entre-deux mondes ?

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur mardi 1 avril 2008.

6 Réponses to “Les brumes du Léthé.”

  1. Certainement pas!
    L’été, avec ses eaux perlées de soleil,
    apportera l’oubli de l’hiver…

    La photo est très belle.

  2. ouais grand khon, tout ça pour dire que comme on dit dans le bourbonnais « tu t’es pris une caisse et maintenant t’es fracasse ». Putain quand je pense qu’on amène cette tarlouze avec nous faire tourner le bédot chez les planteurs de tulipes !!

  3. C’est une terre âpre le Bourbonnais… 🙂

  4. T’inquiète cher Grand Khan, la majorité est insensible à la pou…ésie!

    Je m’en vais illico sur le net à la recherche d’un dictionnaire argotique!..

  5. Merci pour les encouragements, mais ne t’inquiète pas, je ne m’offusque plus des remarques désagréables venues du Bourbonnais. Depuis que j’ai vu l’un d’entre eux manger du pâté au camembert, j’ai appris à faire le tri dans ce que j’entends. 🙂

  6. Jolie photo et tres beau texte, je m’en vais lire consciencieusement tous les articles que j’ai manques…. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :