Humour noir : Stéphane Guillon, one man sauvage à la Sorbonne.

Pour les amateurs d’humour noir, voici un extrait d’un spectacle de Stéphane Guillon. Le spectacle se déroulait dans un amphithéâtre de la Sorbonne Nouvelle.

Le jeu pour lui était de s’adapter à un public et un lieu inconnu avant le début du spectacle.

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur mardi 12 février 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :