Fête du Têt.

Le 7 février, quand les Chinois sont entrés dans l’année du Rat de terre, les Vietnamiens ont commencé les célébrations du Têt. « La fête de la première aurore » marque le début de la nouvelle année lunaire. D’après la tradition, les esprit des ancêtres reviennent pour rendre visite à leur descendants. C’est l’occasion des grands repas de famille pendant lesquels on mange les fameux gâteaux de riz gluant farcis de viande et de haricots (bánh chung). Pour célébrer dignement le Têt, on lance des fleurs, des pétards, ou très exceptionnellement, on peut lancer une grande offensive contre l’armée américaine si elle est par hasard au Viêt Nam.

 

Bonne année à tous les Vietnamiens, Laotiens et Cambodgiens francophones qui pourraient tomber sur ce blog.

 

P.S. J’ai lu à plusieurs reprises que la fête du Têt marque le début du printemps. Cela m’a interloqué car 1) le Viêt Nam est dans la zone intertropicale (avec une saison sèche et une saison humide) et 2) Le printemps commence traditionnellement avec l’équinoxe de mars d’après le calendrier solaire. Est-ce un vieux malentendu qui court sur la fête du Têt ou alors existe-t-il une autre explication ? D’avance merci.

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur lundi 11 février 2008.

7 Réponses to “Fête du Têt.”

  1. « Grosse tête ! » (réflexion inspirée par Homer Simpson)

  2. 🙂

  3. Bonne question en effet! Et bien je vais essayer de me renseigner car j’ai un contact direct au Vietnam: mon frère aîné qui y habite! Là, je n’ai pas trop de nouvelles en fait, car ils ont subi de fortes intempéries en novembre-décembre et les communications internet étaient fort mauvaises, mais bon je vais quand même lui poser la question!

    Voilà….et à part ça, ça va?

    Sh-I-L qui raconte sa life…:-)

  4. Pfff
    ça vient des Chinois évidemment…
    à Singapour, les gens grillent des pétards en mangeant de la glace pour la fête du printemps. en Mandchourie, les enfants se cachent les oreilles avec les gros gants de ski après avoir allumé les pétards, pourtant c’est la même fête.
    l’essentiel, c’est bien sûr les ravioli, mais le + important, c’est les pétards, qui marque la joie de la récolte et le repos ultime annuel, comme dit notre ami poète :

    « Qu’importent les marées, les vents, les assauts
    Toujours l’homme avisé s’accordera repos
    Quels que soient les courants
    où qu’il largue ses amarres
    Il trouvera moment pour fumer son pétard. »

    Je suis bien d’accord.

    P.S.: le calendrier chinois est un mélange de solaire et de lunaire. Comme la Chine est à l’autre bout de la Terre et que les gens ont besoin de semelle spéciale pour tenir debout, le calendrier, ils se débrouillent comme ils peuvent !

  5. Fête de têtards, fête de testicules… si l’on veut, on pourra se prêter à des folies.

    Je vois que t’as mis la jolie photo de grillé!!!!!

  6. Ton auteur chinois, cela ne serait pas Manu Larcenet par hasard ? Sinon, à Singapour, je suis à peu près sûr qu’ils les font exploser les pétards, puisqu’il est interdit de les fumer.

  7. Oauf, je pense qu’on peut fumer les pétards au Spr, on se prend des coups de fouet si on jette les mégots par terre. c’est pas un paradis pour les amateurs de SM?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :