Indonésie : Avis d’obsèques de Suharto. (Dépêche AHP du dimanche 27 janvier 2008)

Pour l’AHP, depuis Jakarta, par notre correspondante Susi Kuntz.

 

L’ex-dictateur indonésien, le Général Suharto s’est éteint aujourd’hui à 13h30 heure de Jakarta. Le monde entier pleure la disparition de ce grand dictateur. Après les décès récents de Ronald Reagan et Pinochet, tous les défenseurs des droits de l’homme se sentent un peu orphelins.

 

Suharto a commencé une brillante carrière en organisant la répression du parti communiste indonésien après les émeutes de 1967. Près de 500 000 personnes ont trouvé la mort dans la répression. De 1967 à 1998, il aurait amassé avec sa famille environ 40 milliards de dollars et fait massacré quelques centaines de milliers de personnes supplémentaires. À l’inverse des méchants dictateurs, il a toujours été soutenu par les Etats-Unis et dans une moindre mesure par l’Europe.

Suharto est mort dans sa demeure à l’abri des mesquines poursuites judiciaires. Il n’aura hélas pas eu l’occasion d’être invité à l’Elysée. Espérons que notre Président envoie ses condoléances aussi rapidement qu’il a félicité Vladimir Poutine.

 

Que va devenir l’Indonésie après la mort de cette figure historique ? Rassurez-vous, le pays est entre de bonnes mains, puisque le président actuel, « Susilo Bambang Yudhoyono, a présenté ses condoléances à la famille de l’ex-dictateur. Il s’est incliné devant la dépouille du défunt couverte d’un linceul blanc dans la demeure de l’ancien dirigeant à Jakarta. »

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur dimanche 27 janvier 2008.

6 Réponses to “Indonésie : Avis d’obsèques de Suharto. (Dépêche AHP du dimanche 27 janvier 2008)”

  1. Il est beaucoup pleuré par la population recueillie devant son cerceuil….des dizaines de kilos de roses ont d’ailleurs été déposés sur ce même cerceuil…vraiment c’est à ne rien y comprendre…..

  2. En ce qui me concerne, je pense que quelqu’un qui a exterminé autant de communistes ne peut être foncièrement mauvais. Je comprends donc parfaitement la douleur de la population.

  3. Et puis Suharto a fait massacrer pas mal de Papous. Je n’ai jamais pu supporter les Papous !

  4. Et le grand Pinocchio? qui va le pleurer?

  5. Cher Herbert Le Grand Quartz,
    Malgré le linceul blanc, les kilos de roses, les pleurs du peuple,
    Suharto restera toujours pour moi, ce monstre impuni…Comme l’Autre……!

  6. Boâh… Suharto n’a tué que quelques centaines de milliers de personnes… deux millions à la rigueur… ce n’est pas assez pour que les gens s’en souviennent. Comme Ronald Reagan, c’était un excellent président !

    « Avec le temps va, tout s’en va, même les plus chouettes souvenirs… »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :