Michel Sardouille : Le nouveau Molière de l’ère Sarkozy

Mes chères amies, nous vivons une époque bénie des Dieux pour l’épanouissement des arts et des lettres. Depuis son arrivée à la présidence, Monsieur Sarkozy, s’est entouré d’un cercle d’artistes et de personnalités hors du commun. Il est en train de redonner à la France la place qu’elle mérite. Jamais depuis François Ier et Louis XIV, un chef d’Etat français n’avait tant œuvré pour la promotion de la culture. Il y a peu, j’ai assisté à une conférence de Doc Gyneco dans un salon philosophique (l’émission de Ruquier sur France2) et je me suis dit : « Ce type là, c’est le nouveau Nicolas Boileau. » Dans la même émission, les analyses de Steevy sont un enchantement permanent pour l’intelligence. Le grand Bossuet, au meilleur de sa forme n’eut jamais un quart du talent de notre sémillant défenseur des lettres, adhérant de l’UMP. Et que dire des interventions et de la fougue de notre Johnny national ? (Je dis national, car les Belges n’en ont pas voulu… les sots !) Je n’ai pas peur de le crier ici haut et fort : Johnny Hallyday, c’est le nouveau Jean-Baptiste Lully ! Mais celui que je préfère, c’est sans conteste notre Michel Sardouille, le génial interprète de J’habite en France et Je suis pour. Lui, c’est l’esprit de Charles Loyseau, la plume de Racine et l’impertinence de Molière dans un seul homme.

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur vendredi 11 janvier 2008.

6 Réponses to “Michel Sardouille : Le nouveau Molière de l’ère Sarkozy”

  1. Ben voui, c’est ça aussi (sans doute) la « politique de civilisation »

  2. Tu as oublié « si les ricains n’étaient pas là, on serait tous en Gemaniiiiie »
    Michel Sardou est un con.

  3. J’ai trouvé après coup l’original sur youtube : Clip Allons danser
    Le début est assez déroutant pour du Sardou mais en tendant l’oreille, on retrouve les grands thèmes de notre chanteur engagé. Puis regardez bien les images qui défilent derrière le texte, c’est assez cocasse.

    Pour les Ricains, cette chanson est d’autant plus contestable qu’elle servait à justifier et défendre la guerre du Viêt Nam.
    Renaud en a fait une parodie en 1976 : cliquez ici.

  4. J’aime beaucoup Michel Sardouille et il n’est pas con!
    Z’ètes tous jaloux…..!

    La parodie de Renaud est
    sublime……!

  5. Le Berrichon Masqué a une voix de crécerelle et des cheveux longs… ce n’est pas étonnant qu’il soit jaloux.

    Pour ma part, j’ai du mal à adhérer au fond idéologique des chansons de Sardouille. De nombreuses chansons ont déclanché de vives polémiques (voir les controverses de l’article de Wikipedia). Parfois, elles ont été comprises de travers, comme au temps des colonies qui est clairement au second degré. Il a également écrit des textes homophobes et sexistes au début de sa carrière… Il semble être un peu revenu sur ses écrits. Admettons et laissons cela de côté.

    Il reste quand même un fond pour le moins cocardier (voir patriotique) et très conservateur.

    Florilège de son dernier tube :

    « (…)
    D’où que tu viennes, bienvenue chez moi,
    en sachant qu’il faut respecter
    ceux qui sont venus longtemps avant toi (= Respecte les Français de souche)

    Refrain : On va danser, (avec Vladimir Poutine en invité de marque qui apparaît en fond)

    Dire aux hommes qui se sont échoués,
    qu’on peut refaire sa vie plusieurs fois,
    sans un mot tout recommencer,
    se prendre en charge et pas charger l’état. (= Au boulot les feignasses et les clodos)

    Dire aux enfants qu’on va changer
    l’éducation qu’ils ont par celle qu’ils n’ont pas. (= Refonte de l’éducation qui ne sert à rien)
    Ajouter qu’il faut travailler (… Plus pour gagner plus)
    Riche et célèbre c’est comme un chèque en bois. (= L’argent ne fait pas le bonheur des pauvres)

    En trois quatrains, on retrouve les grandes idées de Nicolas Sarkozy avec le poncif sur les immigrés qui ne respectent pas la loi, les SDF qui ne se prennent pas en mains et la mise en exsergue du travail comme valeur salvatrice. (Je n’ajouterais pas de la famille et de la patrie mais on est pas très loin non plus.)

  6. Enfin le Sardouille, étant donné son parcours personnel, il ne serait pas franchement bien placé pour vanter la Famille…

    Perso, ce n’est pas un chanteur que j’affectionne particulièrement, mais j’ai eu l’occasion de le avoir sur scène en Bretagne il y a 4 ans et il dégageait une énergie assez surprenante…je n’avais pas été conquise mais quand même bien surprise.

    Sh-I-L

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :