La lettre de Guy Mickey.

   Bonne nouvelle ! Grâce à mon ami Landry, professeur d’histoire-géographie dans le Bas-Groland, j’ai enfin pu me procurer la célèbre lettre de Guy Mickey qui a été lue aux élèves de la présipauté le 22 octobre. Je préfère vous prévenir, c’est un texte extrêmement poignant. Je connais des professeurs de sport qui ont pleuré en lisant ces lignes.

Ma petite Minnie,
Mon tout petit Pluto,
Ma chère Tante Gracieuse,

Je vais manger chez Donald ! Ce con n’a jamais su faire la cuisine. Je suis prêt à parier qu’il a préparé un gratin de nouilles. Je ne sais pas à quelle heure je vais rentrer. Ma petite Minnie, tu devras être très courageuse. Ce soir, à 17h30, il faut sortir Pluto pour le faire crotter. Ce que je souhaite de tout mon cœur, c’est qu’il fasse devant chez Dingo en plein sur le paillasson. Je ne peux pas le faire moi-même. Hélas, je suis trop connu dans le quartier. Si jamais j’attrape la gastro, j’espère que mes affaires te seront envoyées ? Pourras-tu laver ma culotte rouge avec le boutons jaunes ? Si je devais y rester, donne cette relique à Michou Mouse. Elle servira à quelque chose et il arrêtera de se promener à poils. Même une souris doit respecter les convenances. Courage, même les Berrichons portent des vêtements !

Je vais manger avec Tintin, Michel Vaillant et Lucky Luke. Je vous embrasse une dernière fois. Vous tous qui restez à la maison, soyez dignes de nous, les 3 qui allons manger chez Donald.

   Guy Mickey est mort des suites d’une gastro-entérite en 1941. Bien qu’il défendit le communisme toute sa vie. Mickey se fit récupérer par Walt Disney, un entrepreneur de l’Illinois, qui en fit un chantre du Maccarthysme.

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur vendredi 7 décembre 2007.

3 Réponses to “La lettre de Guy Mickey.”

  1. T’as oublié un grand copain de Mickey, Michel S.
    Landru, je le vois bien en Gustave de Kervern.

  2. Tintin et Lucky Luke étaient résistants ! Grande nouvelle ! j’ ai appris par la suite qu’ ils on joué dans  » la bête humaine » aux côtés de Gabin… Ils faisaient les « chouchooouuuus » de la bête ferroviaire…

  3. Même Michel Vaillant !… Tous mes rêves de gloire s’ écroulent… Tavernier !!! A boire aujourd’ hui je noie ma jeunesse !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :