Crotozy est partout.

Aujourd’hui, pendant le déjeuner, un collègue s’étonnait que son fils de deux ans et demi parvienne à reconnaître sans mal notre cher président hyperactif. Il était presque catastrophé… Son microbe ne reconnait pas encore les Télétubbies et Bob l’éponge mais il reconnait Nicolas Sarkozy. – Bon, tempéra-t-il, il a un peu de mal à prononcer. Il dit « Crotozy » à la place de « Sarkozy ». Et quand cet enfant de la télé, aux yeux émerveillés par la beauté du monde lui demande si « Crotozy » est gentil, l’infâme lui répond, « non, mon fils, il est méchant. » Ah, mes amies, dans quel trouble étais-je plongé d’entendre cet ennemi du peuple, aux yeux pétillants de fourberie, blasphémer ainsi sur notre président et modeler l’âme d’un petit être avec les mains du diable ! Ah, heureusement que la télé est là pour reprendre en mains l’éducation des parents déviant et apprendre à nos enfants les valeurs cardinales d’une société moderne : la consommation et l’amour du chef. Sans TF1 et le Point, il y a bien longtemps que j’aurais perdu espoir.

« Puissent les fonds de pension nous protéger, amen. »

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur jeudi 20 septembre 2007.

16 Réponses to “Crotozy est partout.”

  1. Bah… vos présidents, à moins de se bombarder dictateurs et de changer votre démocratie en autre chose, il me semble qu’ils n’ont un mandat que de sept ans… ce n’est pas si dramatique.

    Je ne connais pas vos présidents et autres ministres mais ça se ressemble partout dans le monde… alors… tu es très jeune prof encore…

    Allez, présente toi aux prochaines présidentielles, appuyé par un fan club internet solide !! ;o))

  2. Pour être franc, je crois que je serais pire encore…
    Je rebaptiserais tous les grands boulevards en l’honneur de Robespierre et Saint-Just, je mettrai en place des tribunaux révolutionnaires pour juger les suspects et les vieux.
    Il ne fait aucun doute que mes soutiens Internet seraient encore plus brutaux. Fabrice Marzi serait nommé ministre de l’alimentation et de la restauration. Le sandwich pâté camembert deviendrait le plat emblématique de mon régime, comme la poule au pot d’Henri IV. Le Berrichon masqué se chargerait de la traque des dissidents et Bill Tcherno de la défense du nucléaire. Le chat CNT serait le théoricien de mon régime et lamaisonvide ma ministre de l’information. Enfin mon père contribuerait au culte de la personnalité en construisant des portraits géant de moi en fausses pierres dans toutes les crèches. Avant d’avoir atteint 1 an, tous les poupons de France apprendront comment j’ai sauvé la France et vaincu l’immobilisme. 👿

  3. @ Herbert

    ok j’accepte de relever le defi… 24h/24 de la vraie information sur la vie d’Herbert. Herbert prenant son café, Herbert faisant son jogging, Herbert visitant des écoles et recevant des couronnes de fleurs des mains d’enfants blonds et souriants, Herbert dans son bureau épluchant des dossiers, Herbert inaugurant un nouveau parc des sculptures a sa gloire,
    Herbert en visite chez les agriculteurs et la France profonde…etc…
    Ok je copie un peu le plan de com de Sarko, pour les prochaines années 😉

  4. Ce qui est bien, c’est que deux semaines après sont élection, on verra Herbert en Amérique… ;o)))

    Je vois d’ici les unes dans la presse écrite : Fredesk reçoit le nouveau président français à la cafétéria du Cegep Edouard Monpetit. Au menu, sandwich paté-camembert…

    «Avec la venue du nouveau si jeune président français, le vin est désormais au menu de la caf étudiante.»

    Révolution dans les cafétérias estudiantines : le Grand Herbert a dit : «Étudiants, étudiantes… je vous ai compris !!!»

    🙂

  5. Non mais sans blagues, là… ça change quoi dans vos vies, pour de vrai… que ca soit ce président plutôt que le précédent ?

    La vie continue, non ?

  6. Notre nouveau président n’est bien sûr pas un dictateur.
    Cependant, dans sa manière de faire de sa politique il y a des tas de choses inquiétantes. Il monte les gens les uns contre les autres. Ceux qui travaillent et ceux qui ne travaillent pas. Les réguliers et les clandestins, les Français et les immigrés. Les « bons citoyens » face à la « racaille ». Une grande partie de ses thèses reprend exactement les idées du Front National, « la France, tu l’aimes ou tu la quitte… » avec une vision de l’immigration très négative (spécialement sur l’immigration africaine). Voir le « ministère de l’immigration ET de l’identité nationale. » (Associer les deux choses est assez détestable, comme si les etranger menacent « l’identité nationale »)
    Il pratique l’amalgame pour insulter ses adversaires « du côté de la France qui se lève tard, qui profite du système, qui triche… » « Ils sont du côté des délinquants, moi des victimes. »
    Son discours sur l’économie et le pouvoir d’achat est ouvertement populiste ou simpliste. Il promet des baisses d’impôts alors que le pays à une dette de 1100 milliards d’euros et un déficit public proche de 3% par an. Ces baisses profitent presque uniquement à une minorité de très hauts revenus. Pour un smicard, il va gagner de quoi s’acheter une baguette de pain supplémentaire. Sur la recherche scientifique, il ne voit que les profits à court terme et la recherche appliquée, pas la recherche fondamentale qui est la base de tout le reste.
    Dans son fief des Hauts-de-Seine, un des départements les plus riches de France, il a placé ses amis, ses fidèles dans une répartition assez du pouvoir assez opaque. Le fonctionnement de la mafia calabraise est presque plus démocratique.
    Il a des liens de copinage avec les plus grands industriels du pays et les grands patrons des groupes médiatiques (Lagardère, Bouygues…). Presque toutes les radios (Europe 2, RTL), télés (TF1, France 2-3) et journaux (Point, Figaro, Express, Paris Match, le Parisien…) ont pris fait et cause pour lui. Même Fox News à l’air d’une chaîne impartiale à côté de TF1 ou du Point. Depuis qu’il est élu, c’est infernal, il est omniprésent. « Sarkozy, pourquoi la France l’adore ? » « Sarkozy, enquête sur un succès incroyable ». « Sarkozy, le sauveur » « Les vacances de Nicolas sarkozy » (avec une retouche photo sur les bourelets) Paris Match aurait du mettre sa tête sur le corps de Jean-Claude Van Damme 😆
    En politique étrangère, il est en train de basculer toute la diplomatie traditionnelle française pour nous tourner dans les bras de Bush, dont la politique tourne au fiasco.

    Pour résumer, c’est une sorte de Berlusconi à la française en plus cheap et moins malhonnête. Un mélange de démagogie, de gesticulations et de populisme. Il parle beaucoup mais il agit très peu ou alors dans la précipitation et pour le bénéfice de sa clientèle. Il a un réel talent pour communiquer et sait très bien toucher les vieux qui ont peur de la Turquie, de l’Europe, des jeunes, de l’immigration. Ce discours est à la base de sa victoire.

    Son prédécesseur était sans doute beaucoup plus malhonnête avec l’argent public mais il était plus mous et moins dangereux dans sa manière d’exercer le pouvoir. Je le regretterais presque. 🙂

    Pour plus d’informations, il y a un dossier sur Nicolas Sarkozy publié par Marianne (téléchargeable en .pdf) Aucun de ces informations n’ont été publiées pendant la campagne dans les journaux de ses amis… bizarre.

  7. Certes, mais y avait il un autre choix??? dès que j’aurai des convictions, je m’inscrirai sur les listes electorales…..
    Sinon, quand je serai ministe???? je pourrai à nouveau cuisiner des champignons????

  8. C’est vrai que l’alternative laissait rêveur… Beaucoup de populisme et de démagogie des deux côtés. Moi je me suis contenté de choisir ce qui me semblait le moindre des deux maux, mais avec un enthousiasme de chèvre qu’on emmène chez le tanneur.

  9. Je te remercie de t’être donné toute cette peine et ton texte m’éclaire vraiment.

    Cependant, une partie de votre population me semble trop manipulable… Comme si les gens étaient prêts à croire absolument n’importe quoi. Avoir peur des Turcs ? Mais pourquoi ? en Turquie, les gens c’est des gens, idem qu’en France ou au Québec ou ailleurs… de tels arguments me semblent dépourvus de logique. Comment se fait-il que tes concitoyens embarquent là-dedans ?

    Vieux ou pas vieux, NORMALEMENT, si on a le droit d’aller voter, c’est parce qu’on a assez de jugeote pour faire un choix. Ne tombe pas dans l’excès contraire, là :))

  10. Conseil de vieux : si tu trouve ton président trop omniprésent, donne ta télé et ta radio à des voisins qui seraient contents d’avoir ces objets et ne lit plus que les nouvelles scientifiques et humoristiques dans internet.

    :o)

    Depuis que j’ai adopté ce système, je ne sais même pas quand il y a des élections, je ne vais jamais voter mais ça ne change absolument rien dans ma vie, je ne suis au courant d’aucune catastrophe. Les crimes et malheurs du monde… je les apprends par hasard, par ci par là… souvent des mois et des mois après. Après tout, apprendre tout tout de suite… ça donne quoi ? rien. À moins de vouloir en débattre avec les collègues, au lieu de parler d’un sujet plus calme : le jardinet produit bien les cucurbitacées cette année… 🙂

    La vie avec l’info en direct tout le temps, je trouve ça un rien peu stressant. Mais c’est de votre âge. Quand vous serez vieux, à votre tour… peut être que avoir un Sarkozy ou une Royal ou enfin changer de système électoral pour une pige dans la population (voir l’article «Le gouvernement est parti ?» dans mon blog), tout cela ne vous importera plus tellement… parce que vous découvrirez qu’au bout du compte… tout est toujours pareil :)))

    Mais comme ça dans les blogues, je trouve intéressant de vous lire. C’est moins bruyant lire un blog que d’écouter la télé.

  11. Et pis, l’information me semble moins pré-digérée sinon pas du tout.

    En plus d’être président, tu pourrais aussi faire un excellent journaliste. À condition de ne pas te laisser embrigader dans un parti.
    Mais prof d’histoire-géographie, c’est intéressant aussi. :o)
    Ah oui, tu pourrais en plus être écrivain. Tu as un joli talent pour ça.

  12. Euh… en résumé, c pas paske je suis vieux que j’ai pas déjà été jeune avant, hein… faut pas croire. Comme vous, je me suis passionné pour les «causes», les «partis», les «événements», le «quotidien», les «Beatles» (les AFI d’il y a 40 ans) et tout ça… mais comme les vieux d’il y a 40 ans, j’ai vieilli… et quand on est plus vieux, ben… toute cette «vaine» agitation, ça nous fait sourire et, euh… on laisse faire mais on se dit que regarder pousser les champignons, c’est plus reposant pour les oreilles. :o)

  13. Ouaisssssssss!!! et à regarder pousser les champignons, on iradie de bonheur!!!!

  14. Quelle horreur… 🙂

  15. On y radie le bonheur ? sont si dangereux que cela, les champignons de France ? 🙂

  16. J’aimais bien le poulet dans ses plumes dans tes photos… qu’en as-tu fait ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :