Dieu téléphone-t-il en PCV ?

Lors des dernières vacances, j’ai découvert avec amusement la dernière fantaisie de mon père. Quand il reçoit un coup de téléphone publicitaire, il se met à crier dans l’appareil, « vous n’avez pas honte de me réveiller pendant la sieste ? » Même quand il est 18h00 ou 10 heures du matin, ce qui plonge son interlocuteur dans la confusion et l’embarras. Pour ma part, je n’ai pas toujours la vivacité d’esprit suffisante pour raccrocher promptement, surtout si je sors effectivement de la sieste. Aujourd’hui, j’ai eu le déplaisir d’être tiré de mes rêveries par un coup de téléphone de Dieu… Enfin tout du moins d’un de ses représentants. – Croyez-vous en Dieu ? Me demande à brûle pourpoint une jeune femme dont la voix ne trahissait pourtant pas de curiosité indécente. Je réfléchis rapidement… C’est vrai que je me suis converti au catholicisme il y a deux mois… mais depuis il y a eu la rentrée scolaire. J’ai revu mes collègues d’anglais, vivante incarnation de l’inhumanité et de la cruauté du diable, puis les professeurs de technologie, dont on a peine à imaginer qu’un Dieu ait pu concevoir pareilles créatures… Je lui réponds « non ». Alors l’impudente continue son interrogatoire et me demande si j’ai perdu la foi ou si je suis né comme ça. Je finis par lui avouer que j’ai toujours mon foie et que je suis athée depuis ma naissance. Alors elle me demande pourquoi. (C’est une forme de marketing, il faut connaître la clientèle pour pouvoir adapter le produit.) Prenant le premier prétexte, je lui lâche que je suis trop attaché à la science pour me fier aveuglément à la religion. Ce premier argument la prit totalement à contre pieds. – Je ne m’y attendais pas, minauda-t-elle, car plus on étudie la science, plus on prend conscience de la perfection du monde, donc de son origine divine. Je lui réponds comme Diderot que l’on peut discuter avec un déiste mais que les autres religions sont encombrées de trop de superstitions. Cette phrase parut la détendre un peu. Ah oui, je comprends, vous parlez de toutes les religions, en dehors de la Bible. Non, insistai-je, d’ailleurs pour moi, la religion chrétienne est la plus grotesque de toutes ! Bon, je tempérais un peu mon propos en disant que la Bible était malgré tout un beau livre, mais un livre de contes… pour les enfants. Elle semblait totalement incrédule. Sur le ton d’une maîtresse qui reprend un écolier, elle me certifia que la Bible était totalement compatible avec la science. Je lui demandai perfidement si la Terre est effectivement plate comme le suggère le texte sacré. Elle me répondit avec un aplomb tout à fait désarmant qu’il est écrit dans la Bible que la Terre est ronde. Là, j’ai compris que j’avais bien fait de ne pas raccrocher et que cette discussion se révélait prometteuse. J’avais une championne au bout du fil. Elle me conseilla de lire directement l’Ancien Testament et cita de tête, Isaïe, chapitre XL « Quelqu’un habite au dessus du cercle de la Terre. » Cela montrait pour elle que la Terre était ronde et que tout autre lecture de la Bible était une erreur. Là, j’ai failli l’inviter à un dîner de con. Avec un poulain de cet acabit, j’aurais fait sensation, même au repas de gala des philatélistes scientologues berrichons. Je lui rappelai par amusement l’histoire de ce moine au XIXe siècle qui cherchait à prouver que Jonas avait bien vécu 7 jours dans une baleine en comparant le volume d’air présent dans un mammifère marin et la quantité d’oxygène utilisée par un être humain. Cet exemple devait lui montrer en douceur que mélanger croyance et savoir pouvait la mettre dans des situations inextricables. Sentant qu’elle avait encore des tours en réserve, je lui demandais ce qu’il en était de la création des espèces. La théorie de Darwin était elle expliquée entre les lignes de l’ancien testament ? Jugeant ce défi hors de portée dans une discussion téléphonique, elle proposa de déposer de la lecture dans ma boîte aux lettres pour approfondir mes connaissances sur le sujet. J’étais bien déçu, elle était à deux doigts de me convertir. 😉 J’ai hélas décliné son offre, craignant que sa « documentation » se perde au milieu des pubs pour la choucroute carrefour et ne finisse dans la poubelle. Je crois que je le regrette maintenant, j’aurais peut-être eu de nouveaux matériaux pour mon blog, des dessins de temples aztèques avec des Mormons qui courent sur les marches ou un portrait de Jésus en train de faire du surf à Hawaï. C’est ce qu’il y a de bien avec les évangélistes, on ne sait jamais à quoi s’attendre, ils ont une imagination débordante.

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur vendredi 14 septembre 2007.

26 Réponses to “Dieu téléphone-t-il en PCV ?”

  1. Patrick Straehl en parle aussi dans ses «Chroniques Ambiance full wabi sabi» :o)

    Ça semble un malaise international : ici aussi on veut nous évangéliser. Mais j’ai usé de diplomatie et depuis bientôt dix ans, on ne me dérange plus. ils vont évangéliser mes voisins mais me laissent tranquille :o)

  2. Moi aussi, j’ai adopté cette technique. Il y a deux mois, j’ai trouvé le numéro des témoins de Jéhova sur mon répondeur. J’ai rappelé ce numéro et je suis tombé sur leur propre répondeur. Je leur ai annoncé que « j’étais en pleine phase de questionnement existentiel et, très intéressé par leurs idées, je souhaitais ardemment les rencontrer ».

    Puis je leur ai donné les coordonnées d’un de mes collègues de travail. 😆

  3. Ton collègue… ouf… tu es vilain toi !! ;o)))) je suppose que ce n’est pas ton collègue préféré.

  4. En fait, c’est un copain qui écrit sur ce blog sous le pseudonyme du « Berrichon Masqué » (Ce qui est ridicule, soit dit en passant, car il est Alsacien). C’était pour lui faire une blague pas trop méchante dans la mesure où il ne risquait pas de se faire embrigader. Par contre, je n’aurais pas fait la même blague à mes collègues de français qui sont naïves et manipulables. 🙂

  5. Enfoiré !

    Mais je ne crains rien car je dois être « blacklisté » dans pas mal de sectes vu l’accueil auquel ils ont droit lors de leurs passages à la maison.
    Tes copains jéhovistes ne sont même pas venus : pfu ! On ne peut décidemment plus compter sur personne de nos jours
    Par contre, méfie de toi de mon côté revanchard…

    Quant à ma soit disant alsacienité ou ma non berrichonitude, je ne reviendrai pas dessus : c’est petit… mais que pouvons nous attendre de plus de la part d’un hirsute élevé à la Volvic © ?

  6. Volvic ? Je ne bois pas d’cette eau là ! C’est un coup à chopper la mort ! D’ailleurs, pour éviter ça, je bois de l’eau de vie. Et quand mes réserves sont épuisées, je bois de la gentiane ou du birlou, il faut bien s’hydrater…

  7. vilain menteur

  8. :o) Dis… Monsieur le ténébreux en robe de chambre… tu enseignes quoi au juste et à quel niveau ? Je veux dire… tu enseignes au primaire, au secondaire, à la maternelle ou à l’université ? et quelles matières ?
    :o)

  9. Bon je vous quitte tempo, histoire d’aller vérifier sur gooooogle où est située l’Auvergne et où crèche le Berry et j’arviens. 🙂 byeeeee

  10. Depuis un an, Herbert fait croire à des collégiens qu’il enseigne l’Histoire et la Géographie.En fait c’est un vulgaire anarchiste qui a infiltré l’éducation nationale simplement pour saboter notre photocopieuse.

  11. 😦 On a jamais pu prouver que c’était moi qui ai coincé un saint-nectaire dans la photocopieuse. (En dehors du fait que je sois le seul à en manger… mais ce n’est pas une preuve ça.)

  12. Et bien moi, je crois que dieu existe, pour preuve, personne ne l’a jamais vu, d’ailleurs, si quelqu’un l’avait vu, cela ne ferait que de confirmer qu’il existe bien…..ok, je sors.

  13. @ Herbert
    je vois que tu passes facilement du Saint Nectaire aux Nains Sectaires…

  14. Pas mal. 😆

  15. les nains sectaires… c’est les bestioles à six pattes ? qui font bzz bzz ?

  16. Arghhh que c’est compliqué trouver une carte de France qui nous dise ce que l’on veut savoir !!

    L’une nous indique l’Auvergne sans problème mais pas le Berry… l’autre c les département mais pas les comtés… l’autre ceci et pas cela… :)))

    Un si petit pays et que c’est compliqué !! ;;;)))

    En tous les cas si tu enseignes la géo et l’histoire, bravo… parce que ça prend un super cerveau pour avoir retenu toutes les courbes de niveau et toutes les dates de tous les hauts faits de César et ses romains. Tu es un multi-savant, donc !

  17. L’Auvergne figure évidemment sur toutes les map mondes. Bon, pour le Berry, c’est plus dur… C’est une région un peu oubliée de tout, ravagée par la misère, le paludisme etc…. 😉
    Si tu as eu du mal à le trouver c’est que le Berry est le nom historique de la province. Administrativement, c’est le département du « Cher », au sud de la Région « Centre. »

  18. alors là non : c’est le Cher + l’Indre actuellement
    pis avant c’était plus grand, et vers le nord, et vers le sud (mais bon, ya prescription)
    et puis c’est tout de même la deuxième province rattachée à la couronne dès le 8e siècle
    non mais !
    et puis « Penes Bituriges summa imperii » alors l’Auvergne à côté… pouette ! pouette !

  19. Pfff, les Bituriges, je préfères même pas te dire d’où vient l’étymologie. 🙂
    « Auvergne », cela vient des « Arvernes », ce peuple fier et sauvage qui dirigeait la resistence de la Gaule face aux légions de César. D’ailleurs, Vercingétorix marque le début d’une longue tradition de chefs auvergnats qui se perpétue jusqu’à Pompidou et Giscard.

    Quant à l’annexion du Bourbonnais, je n’en parles même pas de crainte de te rendre jaloux, car pour un petit roi de Bourges (qui compte sur les pucelles Lorraines pour se faire couronner) il y a cinquante princes et rois d’Europe qui ont des ancêtres en Bourbonnais.

  20. Il vaut mieux ne pas faire la même blague en effet. Naïve ET rancunière.

  21. Ah ? Euh ? Hein ? J’ai écrit professeur de français ? Je voulais écrire « professeur de sport » bien sûr, j’ai dérapé sur mon clavier à cause… du verglas. Oui, du verglas, il caille en ce moment, dire que l’automne n’est pas encore arrivé. :mrgreen:

  22. L’arrive il arrive… il fait 7petits degrés tôtivement le matin

  23. Quand tu vas être rendu au rang 1 dans ton Shiny stat… est-ce que tu gagnes un ouaouaron en peluche ?

  24. Le premier rang, c’est pour les nouveaux sites. Le rang ultime est le 50eme. Si j’arrive là un jour, j’imagine que je gagnerai « un Herbert latex nain » pour décorer mon bureau.

  25. Peut-on qualifié d’intelligent quelqu’un qui n’a jamais pris la peine de réfléchir sur Jésus le personnage le plus important de l’histoire du monde et qui l’a divisée en 2?

  26. « Chère Nestine, j’en ai connu des comme toi, un peu plus fines, un peu moins sûres de leur loi (…) » Apporte-moi une preuve indiscutable de l’existence de Jésus (hors de la Bible) et on pourra commencer à discuter. 😉 Avant cela, je tiendrais ton prophète pour un héros de contes, comme Achille ou Hercule.

    En réalité, cela n’a pas une grande importance, le Jésus dont tu me parles n’est pas tant le personnage historique (dont on ignore tout) que le personnage conceptuel fabriqué par l’Église au IVe siècle. (Toi qui es intelligente, tu devrais faire des recherches sur Paul de Tarse et Saint-Augustin 😉 )

    Tu parles du personnage le plus important de l’histoire, je ne vois que l’imposture de l’Église qui a freiné le progrès de l’intelligence pendant des siècles par son obscurantisme et sa barbarie. Combien de philosophes, de savants, de poètes et de libre penseurs ont été torturés et brûles au nom de ton prophète ? Le moindre de ces savants a eu un rôle plus positif dans les progrès de l’humanité que ton bateleur de foire qui se prenait pour le fils de Dieu.

    L’histoire du monde divisé en 2 à partir de la naissance de Jésus… C’est une vision très européenne et chrétienne de l’histoire. Plus de la moitié de la population mondiale vit en Asie, où Jésus ne représente guère plus qu’un illuminé parmi d’autres. Un milliard de musulmans datent le début du calendrier à partir de l’hégire… Quand à moi, j’utilise le calendrier chrétien uniquement parce que c’est la date qui figure sur mon ordinateur. En tant que spécialiste de l’antiquité, je ne découperais certainement pas l’histoire en fonctions des élucubrations et des frasques chrétiennes. Le passage de l’antiquité au Moyen Âge puis à l’époque moderne ne correspond pas aux évolutions de l’Eglise. L’Église n’est qu’un facteur (certes important) de cette histoire.

    Cordialement.
    Ooops, je ne sais pas lequel de nous deux à le plus réfléchi à la question… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :