L’Auvergne, un pays de cocagne.

L’Auvergne mériterait sans doute d’être plus connue, à l’inverse de la Bretagne, du Midi et de la Basse-Normandie qui mériteraient d’être oubliées et plongées dans les eaux ténébreuses du Léthé !

Notre région ne manque pas d’atouts ! Elle est bien plus accueillante que les zones tribales du Pakistan. Sa nature est belle et préservée comme les jungles de Bornéo, sa faune est cocasse et rigolote, digne des Vosges ou de la Picardie. Venez en Auvergne, un pays de cocagne ou tout est plus beau : les hommes sont plus drôles et marrants qu’ailleurs ! L’eau de Volvic auvergnate est la meilleure ! Nous avons les meilleurs bleus, les meilleurs Saint-Nectaire ! Même les pneus sont plus doux et parfumés que les pneus anglais ! (les anglais dont la bêtise et le manque de goût ne sont plus à vanter). L’Auvergne, une région pittoresque qui a vu naître Blaise Pascal, Emmanuel Chabrier, Danielle Gilbert et bien d’autres !

(Paysage bucolique de la route impériale après le passage de la faucheuse. Haute-Loire.)

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur samedi 30 juin 2007.

12 Réponses to “L’Auvergne, un pays de cocagne.”

  1. Et qui vantera les vins d’Auvergne ?!
    kkkkkkrrrrrrrrr (rire étouffé)

  2. Les vins d’Auvergne, c’est toujours bon ! Ça pique, ça brûle, mais c’est bon.

  3. @ Herbert
    Tu as dis quoi sur la Bretagne ??? grrrrr 😉

  4. Comme vin d’Auvergne, j’adore le Destop ©…

  5. Pffffffff
    C’est ma photo!

  6. La seule chose qui manque à l’Auvergne, c’est le reste!

  7. Le reste, le reste… C’est quand même souvent des Auvergnats qui commandent le pays… Quand les Parisiens comprendront que la vraie capitale se situe sur la colline de Clermont, cela va leur faire tout drôle… Ah ah, il n’y a rien de pire qu’un provincial qui s’ignore !

  8. Bon, je vais être plus précis, c’est TOUT le reste!

  9. Dis donc Herbert, t’es prié de pas dire du mal de mon Auvergne, là où l’OGM ne repousse pas après la fauche, là où les ordures ne s’envolent pas au moindre souffle d’air, où les chauve-souris sont libres de se prendre les ailes dans les fils électriques… où tout n’est que vie…

  10. L’Auvergne où sont nés mes petits enfants !

  11. Y a une chose qui m’épatate en France et en Auvergne… c’est votre peur maladive des OMG… vous-mêmes, pourtant, oui oui chacun de vous… vous en êtes tous, des OMG… est-ce pour cela que vous craignez ceux qui sortent des laboratoires ? ;o)

    :o)))

  12. Il y a des tas de raisons de ne pas manger d’OGM. 🙂
    – La première d’entre elles est le principe de précaution. Personne ne peut dire sérieusement l’effet à long terme de ces produits sur l’organisme humain. Sur les souris et les rats, les chercheurs ont constaté des modifications du foie, du pancréas et des testicules.
    – Les industriels que frabique ces produits comme Monsanto (qui soit dit en passant se comporte comme une mafia digne de la Ndrangheta calabraise) utilise les OGM pour rendre les agriculteurs dépendants
    – La conception même des OGM avec l’utilisation des virus… Semble très dangereuse. On plante ça n’importe où dans les champs, les pollens sont emportés à des kilomètres par le vent et se retrouvent dans l’environnement. Il y a peu, nous en avons retrouvé dans des ruches de l’Ardèche, qui est un département où il n’y a pratiquement pas d’OGM.
    – Les avantages des OGM ??? Soit-disant utiliser moins de pesticides et insecticides ? C’est valable au début mais les insectes se sont vite habitués aux Etats-Unis, c’est comme les chatouilles sous les bras maintenant, cela ne leur fait plus rien. Du coup ils utilisent peut être plus de pesticides qu’avant.
    – Les gens qui veulent nous faire manger des OGM aujourd’hui sont les même qui nous ont fait manger de la vache folle hier. (Rappel, herbivore nourri avec des carcasses d’autres herbivores morts de maladies.) Ou le poulet à la dioxine, assaisonné à l’huile de vidange, les boeufs aux hormones et aux antibiotiques… Comment avoir confiance en eux ?

    Je suis prêt à comprendre la recherche pharmaceutique en laboratoire fermé mais manger des OGM, je ne vois pas l’intérêt…
    Quand à nous, nous sommes probablement gorgés de produits chimiques présents dans notre environnement et notre alimentation, mais nous ne sommes pas à proprement parler des OGM. Même un courreur cycliste n’a pas été modifié au niveau embryonnaire avec des gènes de guépard et d’autruche pour avoir les muscles des pattes plus efficaces. Quoique… Quand on les entend parler, on se pose des questions.
    … Mais pour les consommateurs ont ne voit pas bien l’intérêt Déjà, manipuler la vie comme des apprentis sorciers et manger le résultat des découvertes sans en connaître les effets à long terme est assez imprudent. Le scandale du poulet à la dioxine et de la maladie de la vache folle ont quelque peu émoussé la confiance que l’on peut avoir dans l’industrie agro-alimentaire. (Le trou de la couche d’ozone, les polluants dans les rivières, les pesticides à haute dose…) Nous n’avons aucune confiance à avoir dans ces industrielles.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :