Fair Play.

Dans quelques jours aura lieu un des grands évènements de l’année scolaire dans mon collège : le match de foot profs-élèves qui fait suite au match de hand-ball à la fin du premier trimestre.

Ces rencontres sportives sont un moment important de l’année pour montrer à ces petits morveux qui commande pour célébrer la communauté éducative, enseignants et élèves réunis dans un objectif commun : diffuser le savoir dans une ambiance de respect mutuel. Le match de handball fut à ce titre un massacre une occasion réussie. Après avoir infligé une branlée mémorable vaincu les élèves dans un match âpre et disputé, l’équipe des professeurs a montré à la jeunesse qu’elle avait des cou’ encore de l’énergie. Vous devez vous demander: votre serviteur a-t-il marqué des buts au cours de cette rencontre ? Et bien oui, en deuxième mi-temps, suite à un incroyable retourné des neuf mètres, j’arme mon tir et le ballon s’envole dans la lucarne gauche à mon grand désespoir car je visais la tête du gardien.

La rencontre de football de la semaine prochaine s’annonce en revanche plus difficile. L’équipe des professeurs, éprouvée par une vie dissolue, le vin rouge et les excès de viande en sauce par l’âge et la fatigue devra affronter une équipe d’élèves rompus aux dribbles, car ces mioches passent plus de temps à jouer au ballon qu’à travailler ils sont entraînés par les meilleurs et ne ratent jamais un entraînement ! L’année dernière, les élèves l’avaient brillamment emporté un genou à zéro, mais cette année, les professeurs sont bien décidés à casser des nez, rompre des omoplates et briser des tibias prendre leur revanche !

Afin, de préparer au mieux ce match, je me suis remis au footing, avec la hargne de Rocky Balboa patience et persévérance, 15 minutes au début, puis 30 minutes ces derniers jours. J’ai même accroché une carcasse de boeuf dans ma salle de bain pour m’entraîner aux coups de pieds arrêtés. Enfin, pour m’imprégner de l’esprit du sport, j’ai relu l’Art de la guerre de Sun Tzu à Machiavel l’esprit olympique de Pierre de Coubertin et la vie de Michel Platini. Espérons que les élèves retournent en pleurant dans les vestiaires l’esprit du sport sera préservé et que nous verrons nous un beau match. Je vous tiendrai au courant du résultat…

Publicités

~ par L'éphémère du crépuscule sur dimanche 3 juin 2007.

3 Réponses to “Fair Play.”

  1. Allez Vaucanson !! On y sera !

  2. À quand une rencontre de rugby dans le respect des valeurs du monde de l’ovalie ; un crampon dans l’oeil d’un élève, une oreille arrachée d’un autre, une jambe cassée d’un troisième, pour finalement leur faire subir la même humiliation qu’à des Toulousains?

  3. C koi c merdier là?
    j veux juste faire des recherche moi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :